Linda Sarsour (qui ne connaît rien au féminisme ni rien au sionisme) prétend qu’on ne peut pas être féministe et sioniste (‘Ami Artsi עמי ארצי)


Linda Sarsour, organisatrice islamiste de la marche pseudo féministe contre Trump, à Washington a déclaré qu'on ne pouvait pas être sioniste et féministe... Son argument reposait que "les sionistes" ne ne se souciaient pas des femmes palestiniennes. Les femmes israéliennes, Arabes comme Juives, sont protégées par le droit et que si ce n'est pas le cas [...]