Israël : à qui appartient le Mont du Temple ? (Judith Douillet)

Titre original : Israël : à qui appartient le Mont du Temple ?
Date de publication : 25 juillet 2017
Site de publication : Alliance
URL du site : http://www1.alliancefr.com
URL de l’article : http://www1.alliancefr.com/actualites/israel-a-qui-appartient-le-mont-du-temple-6056152
Auteur de l’article : Judith Douillet

Le Cheikh Raed Salah sait que permettre à Israël d’obliger les musulmans à une vérification avant d’arriver à la montagne signifie que les Juifs en sont les propriétaires.

Au cours d’un des cycles précédents de violence musulmane à Jérusalem, Cheikh Ichrima Zabri, alors Mufti of Jerusalem and Falestin, a déclaré: « Nous sommes les propriétaires ici! »

Il se référait au Mont du Temple.

Cette déclaration résume avec précision le problème musulman dans tout Jérusalem et en particulier sur le Mont du Temple. Il convient de noter que c’est l’approche islamique acceptée et non extrémiste. Les musulmans croient que l’islam, et non le judaïsme, est le propriétaire de Jérusalem et du Mont du Temple.

C’est ce que sous-tend le refus musulman de passer par des détecteurs de métaux placés par la police aux entrées de Temple Mount. Permettre à Israël d’exiger que les musulmans soient contrôlés avec toutes les personnes qui accèdent au Mont du Temple prouve qu’Israël et les Juifs en sont les propriétaires.

Les musulmans sont incapables d’accepter cela: ils croient que le judaïsme est une «fausse religion» (Din Bat’l) et que seule l’islam est la «vraie religion» (Din Chak). Les Juifs ne peuvent vivre sous la protection islamique qu’en tant que «dhimmis», avec des droits limités, excluant certainement l’existence d’une armée et d’une force de police ayant le pouvoir de dire aux musulmans quoi faire.

L’islam a été créé pour déposséder le judaïsme et tout ce qui appartenait autrefois aux Juifs. C’est ainsi que la terre d’Israël est devenue « Falestin », le Mont du Temple s’est transformé en « Mosquée Al Aqsa », le Patriarche Abraham est devenu le premier musulman et le Roi Salomon aurait construit une mosquée à Jérusalem. La présence et l’activité juives à Jérusalem et sur le Mont du Temple sont perçues comme le retour du judaïsme au statut de religion vivante. Les musulmans qui se rendent compte du défi théologique que cela pose sont incapables de faire face à cela.

Beit Hamikdash, le Temple juif

La seule manière dont l’islam peut vivre avec la souveraineté israélienne est de reconnaître qu’Israël est fort et invincible, de sorte que toute tentative de le vaincre est sûre de finir par un échec. Cette reconnaissance peut amener les musulmans à accepter un cessez-le-feu provisoire avec Israël, qui durera aussi longtemps qu’Israël sera fort, dangereux et invincible.

La possibilité d’une paix permanente au niveau européen avec les Juifs n’existe pas au Moyen-Orient, ce qui signifie que seul le pouvoir et la volonté de l’utiliser donneront à Israël une paix temporaire qui durera pour toujours – si Israël est invincible pour toujours.

Par conséquent, Israël doit dire aux musulmans, et de préférence en arabe: « L’État d’Israël est souverain sur tout le territoire de Jérusalem et il n’acceptera d’ordre d’aucune personne, état, organisation ou de groupe sur une question de sécurité qui est complètement soumise à cette décision. L’attaque qui s’est déroulée vendredi dernier au cours de laquelle deux policiers des frontières ont été assassinés, a prouvé que l’ont doit empêcher la livraison d’armes au Mont du Temple, et la seule façon d’assurer cela par la technologie, tout comme par les bureaux de l’institut de l’assurance nationale (de qui les musulmans reçoivent des indemnités pour enfants, les pensions de vieillesse, les prestations de survivants et le chômage et passent par des détecteurs de métaux). Toute personne qui refuse de passer par des détecteurs ou d’être vérifiée par d’autres méthodes, avec tout le respect dû, doit rester en dehors du Mont du Temple « .

La démocratie et la liberté d’expression ne doivent pas permettre de protéger ceux qui veulent miner la démocratie, un principe déjà approuvé par la Cour suprême dans sa décision sur l’affaire Al-Ard il y a 50 ans (Al-Ard était une ONG arabe anti-israélienne qui a été interdite en 1964). Israël doit transmettre un message sans équivoque aux ennemis internes qui souhaitent le détruire: l’État d’Israël ne leur permettra pas de se cacher derrière sa démocratie pour la détruire de l’intérieur. La démocratie n’est pas un pacte suicidaire.

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s