Islamisation des peuples indigènes de l’Indonésie ! (‘Ami Artsi עמי ארצי)

La nouvelle est tombée aujourd’hui dans les médias occidentaux : l’Indonésie convertit à l’islam les peuples autochtones pour leur garantir sécurité et aides.

Île de Sumatra (Indonésie)… Des Indigènes vêtus de pagnes et armés d’un fusil chassent pour se nourrir dans une forêt tropicale où la faune disparaît à vitesse grand V à cause du déboisement  intensif opéré par les autorités indonésiennes afin de produire de l’huile de palme. Cet effondrement de la flore a des conséquences directes et concrètes sur la survie de ces tribus indigènes qui vivent grâce à elle. L’Indonésie est le 1er producteur d’huile de palme au monde et son activité forestière menace directement la survie des populations indigènes vivant dans, avec et de la forêt.

Approchés par une O.N.G. islamique et des représentants des autorités indonésiennes, 200 Indigènes sur 3 500 de la tribu Orang Rimba ont dû céder et accepter leur conversion à l’islam et se sédentariser, abandonner leurs traditions et leur culture animistes pour épouser celles de l’islam, afin d’obtenir un statut qui leur est refusé sinon : un statut leur permettant d’être comptés comme faisant partie de la population indonésienne (par ceux-là mêmes qui ont volé l’Indonésie aux tribus indigènes qui y vivaient !) et, à ce titre, bénéficier « gracieusement » de la citoyenneté indonésienne et de tous les avantages (et inconvénients) qu’elle confère. Mais pour obtenir cette citoyenneté, il faut appartenir à une religion reconnue en Indonésie : l’islam (la religion majoritaire)… ou le christianisme… (Mais, de toutes façons, qui voudrait être chrétien en terre islamisée quand on sait ce qu’y endurent les chrétiens ?)

Le fait d’être forcé de se convertir à une religion ou une autre pour être reconnu, défendu et aidé est déjà, en soit, un pur scandale ! Ici, les autorités sont musulmanes. Cette règle est donc celle qui est imposée par le régime en place qui est un régime islamique.

« Bhinneka Tunggal Ika » (Unité dans la diversité) est la devise indonésienne… Grosse ironie quand on sait ce qu’il se passe concrètement sur le terrain !

Depuis le début de l’année 2017, ces 200 indigènes de la tribu Orang Rimba se sont convertis à l’islam, établis et sédentarisé à 2 heures de la forêt, dans le district de Batang Hari et vêtus de couvre-chefs musulmans et de ‘hijab, ils sont assis dans une hutte sur pilotis prient le Dieu de l’islam et récitent le Coran.

Mu’hammad Yousouf (dont le véritable nom, celui d’avant sa conversion à l’islam, était Nguyup), le dirigeant de cette communauté d’Indigènes islamisés déclare « Dieu merci, l’État prête maintenant attention à nous, alors qu’avant notre conversion, il nous ignorait ». La communauté d’islamisés reçoit en effet de la nourriture et des vêtements… mais à quel prix ?

Mu’hammad Youssouf (Nguyup)

 

La conversion n’est pas un choix, elle résulte d’une situation désespérée. La honte devrait noyer ceux qui profitent de la détresse pour conditionner leur aide à la conversion.

Le reste des tribus, non encore islamisées ou converties au christianisme est divisé. Une partie d’entre elles est tenté de renoncer à tout pour être sauvée, par ceux-là même qui détruisent leur vie.

L’Indonésie est un archipel de 17 000 îles abritant l’une des plus grandes forêts de la planète (pas pour longtemps, au rythme où cela va !). 70 millions de personnes sur 255 millions d’Indonésiens vivent dans des tribus dans et avec la nature.

Beaucoup de tribus indonésiennes existent mais les Orang Rimba sont une des rares à vivre de manière permanente dans la jungle.

Les 200 Orang Rimba ont échangé leurs tenues traditionnelles contre des vêtements qui leur ont été offert part des O.N.G et les « services » (les sévices, plutôt !) de l’Etat.

La vie dans la jungle devient de plus en plus difficile. Pas uniquement à cause de la destruction de la flore, ce qui conduit directement à une destruction de la faune, mais aussi à cause de représentants de sociétés convoitant leurs terres qui multiplient les conflits avec les Orang Rimba.

Malgré toutes ces difficultés et au péril de leur vie, plusieurs membres de cette tribu continuent de ne pas céder et s’opposent catégoriquement à toute conversion à l’islam et au mode de vie sédentaire.

Le chef de la tribu explique à l’A.F.P.  « Selon nos traditions, la conversion n’est pas autorisée. Nous craignons d’être capturés par des tigres si nous manquons à notre serment »

D’autres autochtones avaient déjà cédé et se sont convertis à l’islam, mais jamais autant en une fois… pour la plus grande joie des autorités.

(Source : A.F.P.)

 ‘Ami Artsi עמי ארצי


Si vous voulez me contacter, merci d’utiliser le formulaire de contact ci-dessous :

3 thoughts on “Islamisation des peuples indigènes de l’Indonésie ! (‘Ami Artsi עמי ארצי)

    1. Oui, j’ai tilté aussi ! Déjà le ‘hijab !!

      Sinon, la petite fille sur les 2 premières photos, j’ai choisi de commencer par elle parce qu’elle est encore dans la tribu, pas encore convertie à l’islam. J’espère qu’elle ne le sera jamais car si elle se convertit, elle va découvrir le sexisme inhérent à la tradition islamique et ça me faisait mal pour elle.

      Aimé par 1 personne

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s