Israël : qui défend l’apartheid, qui le combat ? (‘Ami Artsi עמי ארצי)


L’apartheid est un régime politique bien précis, même si des gens sans scrupule le vident de sa signification pour se l’approprier et accuser les Juifs d’avoir instauré un tel régime en Israël, ceci dans le seul et unique but de faire des Juifs des criminels à abattre aux yeux de l’opinion publique, de voler l’Histoire épouvantable qu’ont vécu les Noirs en Afrique du Sud, et, comme l’explique très bien Ryan Bellerose, voler une crédibilité sur le dos de la souffrance d’un peuple. Leur combat n’ayant aucune vérité, ils ont besoin de la vérité d’un autre peuple pour gagner en crédibilité.

L’apartheid est un régime qui instaure deux lois différentes pour deux peuples différents. Les Noirs n’avaient pas les mêmes droits que les Blancs qui sont venus s’installer dans un pays qui n’était pas le leur. Il y avait des entrées spéciales (portes dérobées) pour les Noirs et des entrées spéciales (portes principales) pour les Blancs, des places pour les Noirs, dans les bus, et d’autres places pour les Blancs, un droit au rabais pour les Noirs et un droit dominant pour les Blancs, des endroits, des quartiers entiers, des métiers, interdits aux Noirs mais permis aux Blancs. Une injustice pour les Noirs et une justice pour les Blancs.

 

 

 

Aux Etats-Unis, il y a eu un régime d’apartheid (ce contre quoi se battait d’ailleurs Martin Luther King Jr) et il ne visait pas seulement les Noirs mais aussi les Indiens. Les Noirs et les Indiens, aux Etats-Unis ont eu des lois différentes de celles des Blancs, des entrées différentes de celles des Blancs, des places différentes dans les bus, quand ils leurs sont autorisés, des métiers interdits, etc.,  les Indiens sont aujourd’hui ghettoïsés, parqués dans des réserves, et tout le monde a l’air de trouver cela normal !

(et les ségrégations existent aujourd’hui encore)

 

Dans la société israélienne, les Arabes et les Juifs vivent et travaillent ensemble et sont défendus par le même code pénal, les mêmes droits et les mêmes obligations. Aucune place spéciale n’est réservée aux Juifs dans les bus et d’autres aux Arabes. Aucun magasin n’est réservé qu’aux Juifs et interdits aux Arabes, aucun métier est autorisé pour les Juifs et interdit aux Arabes. Aucune entrée spécifique n’est accordée aux Juifs ni une autre dérobée pour les Arabes, les plages, les toilettes, les hôtels, etc. Rien n’est réservé exclusivement aux Juifs.

Même nos lieux sacrés ne nous sont pas exclusifs. Des Arabes peuvent venir prier au Kotel (le Mur Occidental ou « Mur des Lamentations »).

Femme arabe, musulmane, dans le tram israélien.

Université de ‘Haïfa. Arabes musulmans et Juifs y étudient, comme dans toutes les universités israéliennes

Femmes musulmanes et juives

Policière arabe, musulmane, Israélienne (police d’Israël)

Le soldat de Tsahal est Mu’hammad Ka’abya, Arabe, musulman, Israélien, sioniste, ‘hayal. Le voici à côté d’un enfant juif

‘Haneen Zu’abi, députée Knesset. Arabe, musulmane, Israélienne anti-israélienne

‘Haneen Zu’abi, députée Knesset. Arabe, musulmane, Israélienne anti-israélienne

Arabe israélienne et soldate servant dans Tsahal

Ala Wa’hib; Arabe, musulman, Israélien et servant dans Tsahal

Nom de rue écrite en hébreu (1è langue officielle), en arabe (2è langue officielle) et en anglais (langue internationale) – et c’est comme ça dans tout Israël

Nom de rue écrite en hébreu (1è langue officielle), en arabe (2è langue officielle) et en anglais (langue internationale) – et c’est comme ça dans tout Israël

Député Yehuda Glick (Juif) et Kabahah Mu’awhiya (Arabe)

A’hmad Tibi, Arabe, musulman, Israélien, député Knesset

Parti politique israélien arabe Balad (on reconnait la députée Knesset ‘Haneen Zu’abi qui en fait partie)

Parti politique israélien arabe Balad (A’hmad Tibi à droite)

Parti politique israélien arabe Balad (la députée Knesset ‘Haneen Zu’abi au centre)

Salim Joubran, Arabe, Musulman, juge à la Cour Suprême israélienne

Musulmanes à la plage de Tel Aviv

Musulmane marchant à Tel Aviv

Musulmane et son enfant à la plage de Tel Aviv

Musulmane à la plage de Tel Aviv

En revanche, qui prône la séparation ? Qui prône 2 Etats pour 2 peuples, l’interdiction de la mixité de population et de la coexistence ? Qui prône des zones où les Juifs et les Arabes ne peuvent pas vivre ensemble ? Et qui prétend faire cela au nom de la paix quand en réalité c’est au nom de la guerre ? Qui dénonce et condamne une entreprise qui fait travailler côte à côte des Arabes et des Juifs assurant des conditions de travail aux premiers qu’aucun pays arabe ne leur accorderait ? Qui dénonce et condamne un tramway qui transporte à la fois Juifs et Arabes où ils le veulent sans séparation, sans discrimination ? Qui appelle à des lieux sans le moindre Juif ? Qui veut un Mont du Temple sans le moindre Juif ? Qui veut des territoires où aucun Juif n’est autorisé à vivre ou même entrer ? Qui veut un Etat sans le moindre Juif ? Qui soutient le nettoyage ethnique (car c’est bien de cela qu’il s’agit !) ?

Et qui soutient cette démarche ?

Les Arabes et la communauté internationale !

Ce que le monde arabe et la communauté internationale appellent de manière complètement illégitime (et ils le savent !) « la colonisation », « les colonies » ou encore « l’occupation » israéliennes, ne sont rien d’autre que la volonté des Juifs de s’installer sur leur terre ancestrale et de vivre et de travailler en paix, main dans la main, avec les Arabes, et être protégés par les mêmes lois, les mêmes droits.

Non seulement nous, Juifs, ne faisons pas de l’apartheid, mais ce que nous faisons et ce que nous voulons faire (et que le monde et tout particulièrement l’Europe) veut nous empêcher de faire en est très précisément l’exact opposé !

C’est précisément tout le message du sionisme ! Et si nous échouons, alors le sionisme sera un échec (ce que certains aimeraient bien, pour continuer d’agir contre l’égalité et la solidarité. Et si le sionisme est mis en échec, alors le monde continuera d’être un monde de séparations, un monde d’austérité, un monde de guerres, de colonisations, de ségrégations, d’esclavages, de déportations et de génocides. Tout ce qu’il a été jusque-là, sauf que cette fois, il n’y aura même plus l’espoir de faire un jour de ce monde quelque chose de bien et de juste, un lieu où tout le monde aurait sa place. Si le sionisme est mis en échec, ce sera alors le triomphe de la violence et de la haine, de la destruction et de la division. Et c’est cela qui se joue.

Nous n’avons pas le droit de laisser l’horreur gagner, elle a gouverné depuis trop longtemps notre planète. L’injustice a trop longtemps détruit le monde et dominé l’humanité. Les voies se séparent et il faut choisir quelle sorte de monde nous voulons bâtir : soit nous nous enfonçons dans les ténèbres, soit nous en sortons. Mais une fois que nous aurons choisi cette voie, ce choix sera définitif, on ne pourra plus revenir en arrière, car la victoire d’un monde implique la défaite définitive de l’autre. Il faut donc choisir avec minutie, car après ce choix, tout va aller très vite.

Il est inacceptable de défendre l’opprimé dans les mots et s’allier à l’oppresseur dans les actes.

Nous avons historiquement plus en commun avec les Noirs et les Indiens qu’avec les colonisateurs et défenseurs de la ségrégation ! On a occupé notre terre, on nous a interdit de métiers, on nous a interdit de quartiers, on a créé des lois spéciales pour nous (ou plutôt, contre nous), on nous a séparé, ghettoïsé, calomnié, déporté et on nous a génocidé.

Au peuple arabe, ainsi qu’à la communauté musulmane dans son ensemble, je reposerai la question posée par Hillel Neuer à l’O.N.U. :  « Où sont vos Juifs ?« 

Qui veut faire un nettoyage ethnique sur qui ? Si ce sont les Juifs, ils s’y prennent alors drôlement mal !

Si ce sont les Arabes, il faudra alors qu’il expliquent aux Indiens, aux Noirs et aux homosexuels pourquoi ils se sont tant foutu de leur gueules en leur volant leur Histoire, la légitimité de leurs combats et en prétendant leur ressembler !

‘Ami Artsi עמי ארצי

3 thoughts on “Israël : qui défend l’apartheid, qui le combat ? (‘Ami Artsi עמי ארצי)

      1. Les compagnies majeures de production d’Hollywood ont été, la plupart du temps, fondées par des Juifs, à l’origine et beaucoup de grands studios hollywoodiens ont été créés par des Juifs (Metro Goldwyn Mayer, 20th Century Fox, Warner Bros,…).

        Metro Goldwin Mayer (MGM)
        Fondée le 17 avril 1924 par Marcus Loew et Louis B. Mayer (tous deux Juifs)

        20th Century Fox
        Fondée le 31 mai 1935 par William Fox, Joseph M. Schenck et Darryl F. Zanuck (les deux 1ers sont Juifs et le dernier, protestant)

        Warner Bros
        Fondée le 4 avril 1923 par Harry Warner, Albert Warner, Sam Warner et Jack L. Warner (fratrie juive)

        PAR CONTRE :

        Paramount Pictures
        Fondée le 8 mai 1912 par William Wadsworth Hodkinson, Jesse L. Lasky et Adolph Zukor (les deux 1ers ne sont pas Juifs, le dernier l’est)

        Et beaucoup plus récemment

        DreamWorks Pictures
        Fondée le 12 octobre 1994 par Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg et David Geffen (tous les trois sont Juifs)

        Je n’en connais pas beaucoup plus sur l’Histoire d’Hollywood.

        Aujourd’hui, les Mel Gibson, Gary Oldman, et même Marlon Brando voient des Juifs partout et les accusent de contrôler Hollywood…

        Je ne connais pas trop d’autres époques de l’antisémitisme à Hollywood…

        J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s