Une lettre aux pro-palestiniens qui s’approprient le combat des Indiens d’Amérique (Ryan Bellerose)


(Article écrit par Ryan Bellerose le 1er octobre 2015 sur IsraellyCool, traduit pour Israëlia le 12 mai 2017 par ‘Ami Artsi עמי ארצי)

Mamy, ne lis pas ce texte car il n’est pas édité et il est rempli de gros mots. Mais j’en ai rien à foutre, ce soir. Si tu n’aimes pas les jurons, ne lis pas ça. J’en ai carrément foutrement marre de ces gens qui veulent voler les drames de mon peuple et nous encourager à nous définir par eux et rester des victimes plutôt que des survivants.

Chères têtes à claques du Pallywood,

Je pense que vous ne comprenez probablement pas la profondeur de mon dédain envers ceux qui se superposent aux peines et aux malheurs de mon peuple dans le but de gagner en crédibilité. Je ne dénigre pas, en général, les problèmes d’un autre peuple, mais lorsqu’il tente constamment de se comparer au mien, je crois que quelqu’un se doit dégager toute cette merde.

Tout d’abord, laissez-moi vous éclairer au sujet de la situation des Indiens d’Amérique du Nord, spécialement dans le Canada chaud et sûr. Peut-être pourrez-vous comprendre mieux si je commence par là.

Quand on est une femme indienne au Canada, on est plus susceptible d’avoir une agression sexuelle, plus susceptible d’être victime de simples voies de fait, d’être tuée, d’être volée ou de vivre dans la pauvreté. On est 4 fois plus susceptible d’être incarcérée, et 3 fois plus susceptible de voir nos enfants nous être retiré par le gouvernement.

Quand on est un homme indien, on est 5 fois plus susceptible d’être victime d’un crime violent, 4 fois plus susceptible d’être incarcéré, 3 fois plus susceptible d’être victime d’agression sexuelle lorsque l’on est enfant, et 3 fois plus susceptible d’être victime d’un meurtre.

Ces statistiques datent de deux ans maintenant, car je n’ai pas fait d’étude approfondie à leur sujet depuis deux ans : c’est beaucoup trop décourageant.

J’ai grandi dans une réserve (rez), pas d’électricité, pas d’eau courante et croyez-moi, ce n’est pas facile. J’ai été témoin de la familocratie qui en a découlé et de la façon dont les imbéciles qui gèrent notre installation Metis ont signé d’épouvantables accords et hypothéqué nos droits durement acquis.  Ce n’est qu’à partir des années 90, où Merv (mon père) et quelques autres se sont levés contre le gouvernement, que nous avons commencé à inverser la tendance, mais seulement au niveau global.

A un niveau individuel, il m’a été refusé un travail parce que j’étais « trop Indien » ou « pas assez Indien », un policier m’a demandé de me ranger sur la voie prévue à cet effet parce que j’étais Indien, j’ai été arrêté arrêté pour m’être battu contre quelqu’un qui m’a attaqué avec un couteau devant témoins alors que l’assaillant a été conduit à l’hôpital et n’a jamais été arrêté. J’avais donc passé la nuit avant d’écrire mes derniers examens universitaires, assis dans une cellule, avec des bandages sur les coupures de mes mains pendant que mon agresseur, lui, était à l’hôpital.

J’ai perdu des amis et de la famille à cause du suicide, des addictions et du meurtre. J’ai, moi-même, survécu sous la garde de ma belle-mère, je n’en ai jamais parlé parce que c’est toujours très dur. J’ai rencontré des gens qui m’ont dit « Sans vouloir vous offenser, vous n’êtes pas comme ces AUTRES Indiens, Ryan. Vous êtes un BON Indien. » J’ai rencontré des gens qui disaient « Je ne savais pas du tout que vous étiez un Indien, vous n’agissez pas et ne ressemblez pas à ces autres Indiens. »

Il me faut être très clair ici : Je ne suis pas une victime, je suis un survivant. Je ne succombe pas à la séance de la pitié et je n’ai jamais voulu ou eu besoin de votre pitié. Je vous dis cela simplement dans l’espoir que vous compreniez pourquoi je suis épuisé et en colère, pas uniquement contre les éléments mauvais émanant de l’espèce humaine et qui voudraient voler mon Histoire, mais aussi contre les imbéciles qui se prétendent Indiens et qui ne se contentent pas de les laisser voler mon Histoire, mais qui les aident à voler une crédibilité sur le dos de ma souffrance et des souffrances de mes familles.

Tout cela n’est pas au sujet des Juifs, ne vous méprenez pas. Je n’aime que mon peuple soit utilisé comme arme contre les Juifs, mais c’est plus profond que cela. C’est personnel.

Ma famille a été pendant des décennies en première ligne de la défense des droits des Indiens. Nous croyons au rêve du Canada, un Canada où les Natifs et les non-Natifs sont des partenaires égaux qui travaillent ensemble pour un meilleur futur pour nous tous. Pas ça ! Pas deux lois différentes pour deux peuples différents !

Je n’ai jamais eu peur d’aller à contre-courant. Pendant mon enfance, Merv avait une plaisanterie selon laquelle si quelqu’un hurlait « AU FEU ! », Ryan serait la seule personne à courir après la personne hurlant. Je ne me suis jamais vraiment inquiété de savoir si la majorité trouvait ou non que quelque chose était populaire. J’ai toujours suivi ce que mon coeur me disait de faire et il se trompait rarement.

Ma morale ne s’est jamais basée sur les croyances de la majorité. Je ne crois rien que je n’ai vérifié de moi-même. C’est pourquoi je suis immunisé contre vos conneries.

Je suis en colère parce que j’en ai plus que soupé de gens comme Steven Salaita qui écrit des articles et des « livres » comparant les Arabes aux Indiens dans le but de diaboliser les Juifs. Je suis même encore plus fatigué que personne ne semble vouloir se lever contre ce type ou ses amis. Ils pensent que ce n’est pas très important. Peut-être parce qu’il ment seulement aux Indiens et que tout le monde le sait, que ce n’est pas tout à fait nouveau.

Je me suis déjà élevé contre lui, il y a deux ans maintenant, et ce qui m’ennuie aussi, ce sont les Indiens idiots qui pensent que le clown a raison et ne jettent même pas un regard sur les faits historiques avant de le dire. Je peux comprendre pourquoi il fait ce qu’il fait – son propre combat n’a aucune vérité et il a besoin de la vérité de mon peuple pour gagner en crédibilité, mais pourquoi certains d’entre nous l’y aident ? Je ne peux pas comprendre.

Premièrement, les Arabes ne sont en rien comme nous. Ils descendent des colonisateurs et des impérialistes de la totalité du Moyen-Orient, une grande partie de l’Afrique et de l’Europe et n’ont pas été tendres avec les peuples indigènes. Ils ont forcé les peuples à la conversion, volé leur langue et leur culture et ont été en tous points comme, si ce n’est pas pire, que les Blancs en Amérique du Nord.

Alors ne comparez jamais mon peuple à eux et j’attends des quelques-uns d’entre nous qu’ils ne le fassent pas non plus. Le fait de vous ayez lu un petit livre de merde écrit par Edward Said ou Steven Salaita, qui est plus de la fiction que de la vérité, ne fait pas de vous un expert. En fait, vous allez probablement dire quelque chose de stupide si vous basez vos opinions dessus. Ils sont l’incarnation même de l’impérialisme, le fait qu’ils n’aient pas la peau pâle ne les rend en aucune manière meilleurs.

Deuxièmement, mon peuple a subit un génocide bien réel : notre population a dramatiquement décliné, nos langues ont été volées, nos cultures décimées et notre peuple déplacé ou ethniquement nettoyé de nos terres ancestrales. Nos sites sacrés ont été profanés, et notre peuple esquinté aussi bien spirituellement que physiquement. Comparez cela aux Arabes qui n’ont subi aucune de ces choses, mais qui, en réalité, les ont fait subir à d’autres peuples. Demandez aux Kurdes, aux Circassiens, aux Perses, aux Coptes, et aux Araméens (puisque vous ne devez pas le demander aux Juifs).

Maintenant Edward Said et Steven Salaita aimeraient nous faire croire que les Juifs sont Blancs et que les Arabes sont Bruns, pourtant, dans un même souffle, ils affirment ne pas être antisémites parce que les Juifs et les Arabes sont des peuples sémites ! A vous de choisir.

Ils voudraient aussi nous faire croire qu’un peuple indigène qui revient dans la terre de ses ancêtres et qui vit avec ses frères qui ne l’ont jamais quittée, c’est de la colonisation, alors que les Arabes qui ont conquis la totalité de la région au septième siècle, forcé la conversion, et violemment assimilé les peuples indigènes, ça n’en est pas.

 J’en ai marre de rester poli à propos de cela, j’en ai marre d’utiliser les mots fleuris de l’homme blanc.

Awass, tuguy (ce sont les mots cree pour « Va te faire foutre, connard »). Je ne vais pas me tenir là, calmement, comme un bon Indien, pendant que vous m’offensez. Nous ne sommes plus en 1930, je n’ai besoin de demander la permission à personne pour « quitter la réserve » et vous ne pouvez pas simplement me tuer quand je le fais. Je peux dire ce que je veux et c’est ce que je suis en train de faire.

En gros, pour des gens comme Steven Salaita, je ne suis pas un universitaire. Je débattrai avec vous, têtes à claque, n’importe où et n’importe quand, et même avec vos modérateurs, mais vous le savez bien. Le truc cool dans le fait de ne pas être un universitaire ou travailler pour qui que ce soit, c’est de pouvoir dire ce que je veux, alors voilà, connards…

MON HISTOIRE N’EST PAS LA VÔTRE, VOUS NE POUVEZ PLUS VOLER L’HISTOIRE DE MON PEUPLE, NOUS EN AVONS MARRE DE VOS CONNERIES, NOUS NE VOULONS PAS DE VOTRE « SOLIDARITÉ » QUI SE FAIT TOUJOURS AU PRIX DE LA TRAHISON D’UN AUTRE PEUPLE INDIGÈNE. EN FAIT, NOUS NE VOULONS PAS NON PLUS DE VOTRE CONNERIE DE VICTIMISATION. PENDANT 67 ANS, VOUS AVEZ GEINT ET PLEURÉ TOUT EN BAISANT UN PEUPLE INDIGÈNE. ALORS QUE CE PEUPLE INDIGÈNE RECONSTRUIT SON PAYS, VOUS AVEZ VISÉ DES FEMMES ET DES ENFANT AU NOM DE LA « RÉSISTANCE ».

PENSEZ-VOUS SÉRIEUSEMENT  QUE NOUS AVONS BESOIN D’ALLIÉS TELS QUE VOUS ? QU’ALLEZ- VOUS NOUS APPRENDRE ? COMMENT EXPLOSER DES ENFANTS DANS UNE PIZZERIA ? COMMENT DÉTOURNER L’AIDE FINANCIÈRE ?

IL VOUS A ÉTÉ PROPOSE VOTRE PROPRE ÉTAT ET VOUS AVEZ REFUSÉ. VOUS NE VOULEZ PAS LA LIBERTÉ, VOUS VOULEZ QUE LES CHOSES REDEVIENNENT COMME ELLES ÉTAIENT, AVEC VOUS AU SOMMET ET LE PEUPLE INDIGÈNE EN BAS, DISANT ET FAISANT TOUT CE QUE VOUS POUVEZ BIEN VOULOIR PARCE QUE VOUS SERIEZ A NOUVEAU AU POUVOIR. ET VOUS ÊTES AIGRIS PARCE QUE LE PEUPLE INDIGÈNE VOUS A DIT « FUCK YOU » ET A FAIT REVIVRE SA TERRE.

JE NE SUIS PAS DÉSOLÉ . VOUS NE POUVEZ PAS CONTINUER D’OPPRIMER LES JUIFS ET LES CHRÉTIENS.

MAINTENANT, VOUS, TÊTES A CLAQUES, VOUS ALLEZ DEVOIR GRANDIR ET DÉCIDER SI VOUS VOULEZ VRAIMENT UN ETAT. SI C’EST LE CAS, VOUS ALLEZ DEVOIR NÉGOCIER HONNÊTEMENT AVEC LE PEUPLE INDIGÈNE QUE VOUS AVEZ ESSAYÉ DE TUER DEPUIS LE 7ÈME SIÈCLE. ET VOUS AVEZ DE LA CHANCE QU’ILS SOIENT PLUS GENTILS QUE NOUS, PARCE QUE NOUS VOUS DIRIONS D’ALLER BAISER VOTRE CHAPEAU.

Sincèrement,

Un Indien réel

PS : Allez vous faire foutre


 

A Letter To Palestinian Supporters Tempted To Co-Opt Native American Struggles
By Ryan Bellerose – October 1, 2015 (IsraellyCool)

Gramma, don’t read this and just as an FYI this is unedited, and filled with strong language. I give no f***s tonight; if you don’t like swearing, don’t read this. I am straight up f***ing done with people who would steal my peoples’ tragedies and encourage us to define ourselves by them and remain victims rather than survivors.

Dear Pallywood asshats,

I think perhaps you people do not understand the depth of my disdain for those who piggyback off my peoples’ sorrows and misfortunes in order to gain credibility. I don’t usually denigrate the issues of other people but when they consistently try to compare themselves to my people I feel like someone needs to set that s**t straight.

First, let me enlighten you about the situation that North American Indians face, especially in warm, safe Canada. Perhaps you will understand better if I start there.

If you are an Indian woman in Canada, you are more likely to have been the victim of sexual assault, more likely to have been the victim of common assault, are more likely to be murdered, more likely to be the victim of theft and more likely to have endured poverty. You are almost 4 times more likely to be incarcerated, and 3 times more likely to have your children taken away from you by the government.

If you are an Indian man, you are 5 times more likely to have been the victim of a violent crime, 4 times more likely to be incarcerated, 3 times more likely to have been sexually assaulted as a child, and 3 times more likely to be the victim of a murder.

Those stats are a couple of years old now because I haven’t done any in-depth study of them in a couple years: it’s too damn disheartening.

I grew up on a reservation (rez), no power, no running water and believe me, it’s not easy. I watched as familocracy ensued and the morons running our Metis Settlement signed terrible agreements and signed away our hard earned rights. It wasn’t until the 1990’s when Merv (my father) and a few others stood up to the government that we started to turn the tide. But that’s just on a macro level.

On a personal level, I have been denied a job because I was either “too Indian” or “not Indian enough”. I have been pulled over by a cop for driving while iIndian; I have been arrested after fighting someone who attacked me with a knife in front of witnesses while the attacker was taken to the hospital and never even arrested. I spent the night before writing my final exams in high school, sitting in a jail cell, with band-aids on cuts on my hands while my attacker was in the hospital.

I have lost friends and family to suicide, addictions and murder. I myself survived some pretty heavy abuse at the hands of my stepmother, something I almost never speak about because it’s still pretty raw. I have had people say to me “No offence, you aren’t like those OTHER Indians Ryan, you are a GOOD Indian.” I have had people say “I had no idea you are an Indian, you don’t act or sound like those other Indians.”

I need to be very clear here – I am not a victim, I am a survivor. I don’t succumb to the pity party and I neither want nor need your pity. I am simply telling you this in the hope that you will understand why I am so fed up and angry, not just with the evil pieces of human effluence who would steal my story, but with the morons calling themselves Indians who would not only enable them to steal my story, but help them to steal credibility on the back of my suffering and my families suffering. It’s not all about the Jews, don’t get me wrong; I don’t like that my people are being weaponized to use against the Jews, but this runs deeper than that. This is personal.

My family has been on the front line of Native rights advocacy for decades. We believe in the dream of Canada, a Canada where native and non native are equal partners who work together to build a better future for all of us. Not this – not two separate laws for two separate peoples.

I have never been afraid to go against the grain. When I was growing up, Merv used to joke that if someone yelled FIRE!, Ryan would be the one person who ran towards the person yelling. I never really worried about what the majority thought or whether or not something was popular; I just did what my heart told me to do, and it rarely led me astray. My morals have never been based on the majority’s beliefs. I don’t trust anything that I haven’t examined myself. This is why I am immune to your bulls**t.

I am angry because I am more than a little fed up with people like Steven Salaita who write articles and “books” comparing Arabs to Indians in order to demonize Jews. I am even more tired that nobody seems to want to stand up to this guy or his friends. They don’t think its that big a deal. Maybe because he is just lying to Indians, and everyone knows, that’s not exactly new. I have been speaking up against him for a couple years now and what also annoys me are the dumbass Indians who actually think that clown is right and don’t even look at the actual history before speaking up. I can understand why he does what he does – his own struggle has no truth and needs the truth of my peoples to gain credibility, but why are some of our own are helping? I cannot understand.

First off, the Arabs are nothing like us. They are descended from colonizers and imperialists who conquered the entire Middle East, much of Africa and Europe and were not gentle with indigenous people. They force converted people, stole language and culture and basically were every bit as bad if not worse than white people in North America. So don’t ever compare my people to them and expect some of us not to speak up. Just because you read some piece of c**p book by Edward Said or Steven Salaita that is more fiction than truth, doesn’t make you an expert. In fact you will probably say something stupid if that’s what you base your opinions on. They are the very definition of Imperialists; just because they aren’t pale skinned doesn’t make them any better.

Second, my people had an actual genocide perpetrated against us. Our population drastically declined, our languages were stolen, our cultures decimated and our people either displaced or ethnically cleansed from our ancestral lands. Our sacred sites were desecrated, and our people damaged spiritually and physically. Compare that with Arabs who not only did not have any of those things happen to them, but who actually did them to other people; ask the Kurds, Circassians, Persians, Copts, and Arameans (you don’t have to ask the Jews).

Now Edward Said and Steven Salaita would have us believe that the Jews are white and the Arabs are brown, but in the same breath say they aren’t antisemitic because both Jews and Arabs are semitic people! Pick one. They also would have us believe that indigenous people returning to the land of their ancestors and living with their brothers who never left is settler colonialism, while the Arabs who conquered the whole damn place in the seventh century, forced converting and violently assimilated indigenous people, is not.

I am done being polite about this, I am done using flowery white man words.

Awass, tuguy (this is cree for f*** off you prick). I am not going to stand here quietly like a good indian while you offend me. This ain’t 1930 and I don’t need to ask someone’s permission to “go off the reservation” and you cannot simply kill me when I do. I can say what I want, so I am saying it.

Basically for people like Steven Salaita, I am not an academic. I would debate you asshats anywhere and anytime even with your moderators, but you know better. The cool thing about not being an academic or working for anyone is that I can say what I want, so here it is a**hole…

MY STORY IS NOT YOURS, YOU CANNOT STEAL MY PEOPLES STORY ANYMORE. WE ARE TIRED OF YOUR BULLS**T, WE DON’T WANT YOUR “SOLIDARITY” THAT ALWAYS COMES WITH A PRICE TAG OF BETRAYAL OF OTHER INDIGENOUS PEOPLE. IN FACT, WE DON’T WANT YOUR PERPETUAL VICTIM BULLS**T EITHER. FOR 67 YEARS YOU HAVE WHINED AND CRIED WHILE F***ING WITH INDIGENOUS PEOPLE. WHILE THOSE INDIGENOUS PEOPLE WERE REBUILDING THEIR COUNTRY, YOU WERE TARGETING WOMEN AND CHILDREN IN THE NAME OF “RESISTANCE.”

DO YOU HONESTLY THINK WE NEED SUCH ALLIES? WHAT WILL YOU TEACH US? HOW TO BLOW UP CHILDREN IN A PIZZARIA? HOW TO SKIM AID MONEY?

YOU WERE OFFERED A STATE OF YOUR OWN AND YOU REFUSED. YOU DON’T WANT FREEDOM YOU WANT TO GO BACK TO THE WAY IT WAS, WITH YOU ON TOP AND INDIGENOUS PEOPLE ON THE BOTTOM SAYING AND DOING WHATEVER YOU WANT BECAUSE YOU ARE IN POWER AGAIN. AND YOU ARE ALL PISSYPANTS BECAUSE THE INDIGENOUS PEOPLE SAID F*** YOU AND TOOK THEIR LAND BACK.

I AM NOT SORRY. YOU DON’T GET TO KEEP OPPRESSING JEWS AND CHRISTIANS. BOO F***ING HOO. NOW YOU ASSHATS WILL HAVE TO MAN UP AND DECIDE IF YOU ACTUALLY WANT A STATE. IF YOU DO, YOU WILL HAVE TO HONESTLY NEGOTIATE WITH THE INDIGENOUS PEOPLE YOU HAVE BEEN TRYING TO KILL SINCE THE 7TH CENTURY. YOU ARE LUCKY THEY ARE NICER THAN WE ARE, BECAUSE WE WOULD TELL YOU TO GO F*** YOUR HAT.

Sincerely
An actual Indian

P.S. F*** you

2 thoughts on “Une lettre aux pro-palestiniens qui s’approprient le combat des Indiens d’Amérique (Ryan Bellerose)

  1. Les pro-palestiniens s’approprient tout ce qui peut les servir. Leur absence de scrupule fait leur force (mais aussi leur faiblesse). Jésus est abondamment utilisé par leur propagande grossière mais qui porte parce que l’antisioniste est généralement grossier, inculte, cherchant à cacher sa merde (antisémite) sous une « élégante » couverture antisioniste. Je les connais ces gredins, et dans tous les milieux. Jésus (le Palestinien) re-crucifié par les Juifs… Et allons-y gaiement, puisque ça marche !

    J'aime

    1. C’est exact, mais ils s’installent où on les laisse s’installer. Ryan Bellerose se bat contre le vol du combat de son peuple par les Arabes dits « palestiniens » et les « pro-palestiniens », qui est le terme poli pour évoquer les antisémites, comme tu l’écris, qui se cachent derrière un « élégant antisionisme ».

      Disons qu’il n’est pas « élégant » mais « confortable ».

      Il s’agit de l’antisémitisme déguisé, celui qui se pare d’une couverture éthique qu’il vole à d’autres groupes opprimés pour se doter d’une légitimité et d’une respectabilité qu’il n’a, en réalité, pas du tout.

      Si on ne le laisse pas s’installer parmi les causes justes, le masque tombera et son vrai visage sera connu de tous.

      Il est du devoir de chacun d’entre nous de les rejeter d’entre nous en dénonçant leur imposture, en braquant les projecteurs sur ce qu’ils sont réellement et ce qu’ils défendent véritablement.

      Chaque groupe se doit de s’instruire et de ne pas se laisser déposséder de sa lutte par des gens qui méprisent profondément ces groupes et les utilisent pour que leur combats servent le leur qui est illégitime et monstrueux.

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s