Les nouvelles villes : Jérusalem (1ère partie)(‘Ami Artsi עמי ארצי)


(Photos issues de collections personnelles et d’autres trouvées sur Internet)

(Cliquez sur les photos pour les voir dans leurs tailles réelles)

א עַל נַהֲרוֹת בָּבֶל שָׁם יָשַׁבְנוּ גַּם־בָּכִינוּ בְּזָכְרֵנוּ אֶת־צִיּוֹן׃

ב עַל־עֲרָבִים בְּתוֹכָהּ תָּלִינוּ כִּנֹּרוֹתֵינוּ׃

ג כִּי שָׁם שְׁאֵלוּנוּ שׁוֹבֵינוּ דִּבְרֵי־שִׁיר וְתוֹלָלֵינוּ שִׂמְחָה שִׁירוּ לָנוּ מִשִּׁיר צִיּוֹן׃

ד אֵיךְ נָשִׁיר אֶת־שִׁיר־יְהוָה עַל אַדְמַת נֵכָר׃

ה אִם־אֶשְׁכָּחֵךְ יְרוּשָׁלָםִ תִּשְׁכַּח יְמִינִי׃

ו תִּדְבַּק־לְשׁוֹנִי לְחִכִּי אִם־לֹא אֶזְכְּרֵכִי אִם־לֹא אַעֲלֶה אֶת־יְרוּשָׁלַםִ עַל רֹאשׁ שִׂמְחָתִי

Près des fleuves de Babel, là nous étions assis et nous pleurions en souvenir de Sion .א

Aux saules du rivage nous avions suspendu nos harpes .ב

Car là-bas, nos ravisseurs nous demandaient des chants, et nos oppresseurs nous imposaient la joie :  » Chantez-nous des chants de Sion «  .ג

Comment chanterions-nous le chant de Dieu sur un sol étranger ? .ד

Si je t’oublie, Jérusalem, que ma droite m’oublie .ה

Que ma langue reste attachée à mon palais quand je ne penserai plus à toi, quand je ne placerai plus Jérusalem à la tête de mes joies .ו

(Psaume 138 versets 1-6)

David Ha Melekh (le roi David) a été le premier à faire de Jérusalem une capitale. La capitale de son Royaume, la capitale d’Israël.

La Jérusalem de David et celle à laquelle fait référence le psaume était la Ville Antique (עיר העתיקה), celle qui se situe à l’intérieur des remparts et qui est communément appelée « la Vieille Ville », celle où se trouvait le Temple (bien que globalement, quand ils parlent de Sion, il s’agit d’une représentation du pays tout entier, par sa capitale)…

Mais ce n’est pas de cette partie là de la ville dont cet article va « parler »…

En avançant dans le rova’ Ha Armani jusqu’à Sha’ar Yaffo,…

… en franchissant cette Porte,…

… on découvre une nouvelle Jérusalem, qui entoure l’ancienne…

Et c’est cette ville que nous allons explorer…

Le tramway traverse la ville depuis août 2011, aussi bien les quartiers à dominance arabe et les villages arabes que les quartiers à dominance juive et les villages juifs (au grand dam des nations qui auraient préféré qu’on laisse moisir les Arabes sur place en ne leur permettant pas d’utiliser notre tram… Et dire que ce sont ces mêmes nations qui prétendent vouloir lutter contre les discriminations !). Ceci est la re’hov Yaffo. Elle part de Sha’ar Yaffo et, si on la suit jusqu’au bout, on devrait arriver à la ville de Yaffo, près de Tel Aviv.

 

 

Le tram transporte tout le monde, sans distinction. Il arrive parfois que des Musulmans timbrés tentent de commettre un assassinat, et ils y parviennent encore plus rarement. De toutes façons, les Musulmans ont tout autant intérêt que nous à continuer de pouvoir profiter du tram qui les aide beaucoup dans leurs déplacements. Il ne serait pas bien malin de leur part de scier la branche sur laquelle ils sont assis… Bien que ce soit exactement ce que font certains d’entre eux, mais bon…

Si l’on se retourne pour voir le chemin parcouru, voici ce que l’on voit…

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s