No Jews No News

« No Jews No News », comme on dit.
Les organisations dites « de gauche » et les partis dits « de gauche » à travers le monde se réclament de belles valeurs humanistes et progressistes mais se contre-foutent de ces valeurs dont ils sont les défenseurs auto-proclamés.
 . 
Ils ne s’intéressent pas réellement aux Arabes dits « palestiniens », ils ne s’y sont jamais intéressés. Ils n’en parlent d’ailleurs jamais… Sauf quand un Juif (ou quand l’Etat juif) tient un rôle dans l’histoire… Et s’il n’y a aucun sujet l’impliquant, ils le fabriquent alors.
.
Nous sommes heureux que nos soutiens soient « bipartisans » aux Etats-Unis, mais ce que l’on préfère oublier, c’est que nos détracteurs le sont aussi.
Il est d’ailleurs amusant de constater qu’avant de se lancer dans une diatribe injuste et complètement partisane contre Israël, nos détracteurs commencent systématiquement en prétendant qu’ils sont de grands amis d’Israël. Ils ouvrent leurs discours systématiquement par « Je suis un ami d’Israël » puis ils sermonnent, fustigent, menacent, et donnent des leçons (eux dont le pays est encore tout fraîchement taché du sang des Juifs et des Indigènes à travers le globe) avant de conclure « … et c’est parce que je suis un ami que j’ai le droit de dire cela ». Parfois, lorsqu’ils se rendent compte qu’ils ne peuvent pas être crédibles dans leurs flagrante contradiction, ils ajoutent hypocritement « Être ami ne veut pas dire être d’accord avec tout ce que vous faîtes. Être ami, ça veut dire aussi mettre en garde quand Israël fait fausse route »… En France, un certain Nicolas Sarkozy (Sarkozy est de droite, il était à la tête du parti UMP), quand il était président, était coutumier de ce type d’inepties, mais ils le sont tous. En France comme ailleurs. A droite comme à gauche. Or un ami ne tacle pas un autre ami publiquement en adoptant une attitude condescendante et qui plus est le plus officiellement du monde, en faisant ostensiblement de l’ingérence politique, en se permettant de donner des conseils destructeurs mettant son ami en danger s’il les suivait ! Ce n’est pas ça, un ami, Monsieur Sarkozy ! Ce n’est pas ça un ami, Messieurs Clinton, Carter, Obama, Biden, Trudeau, Hollande, Valls, Chirac, et j’en passe et des meilleurs pires ! Il y en a tant que je ne peux tous les citer !
bande
Si un ami n’est pas d’accord, il passe un discret coup de téléphone à l’abris des médias, discute avec lui et essaie de comprendre l’attitude de son ami avant de prendre position. Et s’il n’est toujours pas d’accord ensuite, il peut, bien sûr le lui dire, mais il le fait dans la confidence, certainement pas derrière une tribune nationalement et internationalement médiatisée ! Un ami ne se comporte pas comme s’il était le maître devant corriger le mauvais élève, le cancre de la classe, voire de l’école toute entière ! Il ne se comporte pas comme une puissance coloniale vis-à-vis de ceux qu’elle considère avec toute sa prétentieuse suffisance comme des sauvages qu’il convient de redresser, d’instruire, de rééduquer ! Ce n’est pas ça, un ami !
.
A droite comme à gauche, dans les partis politiques comme dans les organisations, en France comme ailleurs, ils prétendent tous agir « pour le bien d’Israël », et ils prétendent tous se soucier du bien-être palestinien et d’une prétendue « justice », alors qu’en réalité, la seule chose qui les intéresse, qui les excite de manière quasi-sexuelle, c’est le mal-être juif… Pas Israélien, car les Arabes israéliens ne les intéresse pas non plus. Ils les présentent d’ailleurs comme des « Palestiniens » alors qu’ils ont la citoyenneté israélienne avec tous les droits et devoirs qui vont avec. Non, ce mal-être vise exclusivement les Juifs, et eux seuls.
.
.  
Personne ne se scandalise du sort des Syriens, sauf lorsqu’il s’agit d’ouvrir grand les frontières pour les accueillir massivement en Europe, mais sinon, depuis 2011, aucune manifestation, aucune condamnation, pas un mot sur les massacres commis par le boucher de Damas sur sa propre population pour lui apprendre à se rebeller.
Pourquoi ? Parce que pas de Juif.
Obama a mis une ligne rouge au régime d’Assad pour justifier l’absence d’intervention U.S. Cette ligne rouge était l’utilisation par le régime d’armes chimiques sur sa population… Le régime l’a allègrement transgressée et de multiples fois, Obama n’a rien fait du tout. Il n’a même pas condamné verbalement…

Pourquoi ? Parce que pas de Juif.
Et depuis, la situation s’est dramatiquement dégradée jusqu’à ce qu’elle devienne celle que l’on connaît aujourd’hui, avec l’Etat islamique, etc…
 . 
Les organisations dites « de gauche » et les partis politiques dits « de gauche » se sont-ils mobilisés pour les Kurdes ? Pour les Yezidis ? Ou même pour les Arabes dits « Palestiniens » dans les camps de réfugiés en Syrie, en Egypte et au Liban (où leur vie est cauchemardesque) ?
 . 

Se sont-ils mobilisés pour dénoncer le blocus égyptien sur la Bande de Gaza (infiniment plus dur et stricte que le blocus israélien qui laisse beaucoup de marchandises (plusieurs centaines de milliers de tonnes) entrer dans la Bande de Gaza (124 559 tonnes par semaine en février 2016, 136 785 tonnes par semaine en 2011 – En comparaison, 200 tonnes passent par Rafah, en Egypte, vers la Bande de Gaza, en août 2014. Blocus égyptien très exceptionnellement évoqué, et par un seul média : le Nouvel Obs- ).

Les médias parlent-ils du blocus égyptien ? Absolument pas. La plupart des français ne se doute même pas qu’il existe un blocus égyptien sur la Bande de Gaza !

Pourquoi ? Parce que pas de Juif.
.  
Informent-ils leur public de la réalité du blocus israélien (bien plus permissif que le blocus égyptien alors que c’est Israël qui est directement menacé -et attaqué quotidiennement- par le ‘Hamas, pas l’Egypte) ? Certainement pas ! Les médias ne dénoncent que ce qu’Israël n’autorise pas à entrer dans la Bande de Gaza, évitant soigneusement d’évoquer la quantité phénoménale de tout ce qu’il autorise.
259268-3x2-940x627
Pourquoi ? Parce qu’il faut que les gens pensent que le Juif est mauvais.
. . 
Se sont-ils mobilisés pour dénoncer le colonialisme arabe sur les populations comme les Amazighs (les Berbères) en Afrique du Nord ? Se sont-ils mobilisés pour dénoncer et condamner la colonisation turque sur Chypre, l’attitude exécrable du gouvernement turc sur les Kurdes, se sont-ils mobilisés pour le Kurdistan ? Pour que les Indiens d’Amérique puissent vivre dignement et librement sur leurs terres ancestrales, soient au moins représentés au gouvernement, etc ? Jamais.
 . 
Pourquoi ? Parce que pas de Juif.
 . 

pride-2

pride3

pride-4

Ces défenseurs des droits de l’homme de pacotille se mobilisent pour les LGBT mais soutiennent les pays et les régimes (y compris dans les territoires sous autorité palestinienne) où  les homosexuels assassinés régulièrement en étant projetés du haut des tours, tout en n’oubliant pas d’attaquer le pays qui leur est le plus favorable, sans jamais évoquer la liberté et tous les droits dont bénéficient les LGBT dans ce pays…
Se mobilisent-ils pour les droits des femmes au Qatar, en Iran, en Arabie Saoudite, dans les territoires sous contrôle palestinien, en Egypte, etc, etc, etc… où les crimes d’honneur sont comme une seconde respiration ? Pas question ! C’est de l’ingérence ! C’est un réflexe colonialiste ! Tiens donc, et vis-à-vis des Juifs en Israël, ces organisations ne font-elles pas de l’ingérence ? Pensent-elles avoir le droit de se permettre ce comportement colonialiste avec Israël même si leurs interventions défoncent des portes grandes ouvertes et que les droits des femmes et des LGBT y sont mieux défendus que dans n’importe quel autre pays du globe ?
Oui, bien sûr ! Pourquoi ? Parce qu’il est juif.
pride-5
pride-6
… et d’ailleurs, quels droits des femmes quand un certain parti politique d’extrême-gauche  qui ne mérite pas d’être nommé mais que tout le monde reconnaîtra aisément présente une candidate voilée en détournant les principes de la lutte anti-raciste pour les utiliser pour défendre l’idéologie islamiste aux antipodes des droits des femmes  ??
 . 
No Jews No News… Ou plus précisément « No Bad Jews No News »
 . 
C’est en suivant cette logique que l’on comprend mieux comment les médias font leur beurre : ne surtout pas parler quand des Juifs sont attaqués, ne commencer à en parler qu’à partir du moment où ils se défendent et faire passer cette défense pour une attaque… Comment fabriquer le bad guy en 2 leçons. Et l’on comprend mieux pourquoi les partis politiques, les organisations et les médias se sont tous mis aux néologismes de type « Cisjordanie » / « West Bank » pour parler de la Judée et de la Samarie, « Jérusalem Est (comme on dit d’une ville divisée comme Berlin Est), comme pour défendre l’idée que ces régions sont occupées par Israël (comprendre les Juifs) mais qu’elles ne lui appartiennent en réalité pas. Pour comprendre à qui ils suggèrent tous qu’elles appartiennent, il suffit de décortiquer la nouvelle appellation de la Judée et de la Samarie : « Cis-Jordanie », veut dire l’autre côté de la Jordanie et « West Bank » veut dire la Rive Occidentale, sous entendu, la rive Ouest… Mais de quoi ? De la Jordanie ! Sur ce point, West Bank a ceci d’intéressant, c’est que l’on peut aussi interpréter comme étant la rive Ouest du fleuve le Jourdain, qui sépare la Jordanie d’Israël… Mais quoi qu’il en soit, depuis la conquête de cette partie de l’Etat d’Israël, tous ont changé la terminologie lexicale, passant de Judée-Samarie (trop juif !) à « Cisjordanie » et « West Bank », ce qui est assez révélateur de leur perception des choses et de leur désirs profond les concernant. Ils regrettent tous que la conquête jordanienne n’ait pas abouti et c’est d’ailleurs cela qui est reproché à Israël ! D’avoir libéré  en 1967 ce territoire conquis par la légion arabe en 1948 !
On ne cesse de nous le faire payer depuis. Pour falsifier encore davantage l’Histoire et légitimer, d’un point de vue moral, le combat contre Israël (contre les Juifs, en réalité), il fallait bien qualifier de « colons » les Juifs vivant dans ces régions, et parler de « colonisation israélienne », etc. Le propos n’est autre, en réalité, que « Rendez aux Arabes les territoires qu’ils vous ont volés ! »
Non seulement les attaques des médias contre les Juifs sont partiales et mensongères mais en plus il y a une différence de traitement manifeste : quand un islamiste poignarde des gens dans la rue en France, c’est un déséquilibré, quand il les poignarde en Israël, c’est un Palestinien (innocent) vaguement soupçonné d’avoir peut-être pu vouloir s’en prendre à des passants qui est sauvagement assassiné par l’armée israélienne.
.  
Quand un islamiste  commet un attentat (Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, conducteur du camion meurtrier à Nice le 14 juillet 2016) ou l’ordonne et l’organise (Ben Laden), et qu’il est tué, tout le monde est content mais quand Israël liquide des terroristes, les médias et les organisations dites « de gauche » se mobilisent en chœur et se déchaînent sur l’Etat juif !
 . 
Je parle de la gauche, mais elle n’a absolument rien à envier à le droite, dans cete entreprise criminelle du deux poids deux mesures, systématiquement en défaveur d’Israël. La différence, c’est que la gauche trahit ses idéaux déclarés ainsi que les personnes naïves qui croient en elle et en ses ambitions progressistes ! Ce sont donc là des circonstances particulièrement graves.
.  
J’étais, moi-même, clairement à gauche, mais quand j’ai vu de quoi celle que j’appelais alors « ma famille politique » était capable et combien elle trahissait les idéaux qu’elle prétendait défendre, après avoir été dans la salle de bain vomir mes tripes, je n’ai plus jamais voulu voter ou même manifester à ses côtés ! Je me suis senti trahi, trompé, utilisé, et je le lui pardonnerai jamais.
 . 
Parle-t-on des interventions d’Israël pour aider les pays ayant subit des catastrophes humanitaires (naturelles ou non) ainsi que l’aide au développement dans des pays en difficulté ? Premier sur place pour aider, meilleure aide fournie et meilleurs soins apportés, mais personne ne relaie…
israaid2
israaide
israaid4
aide-mc3a9dicale-de-tsahal-en-haiti
minami-sanriku4
dsc091351
 . 
Pourquoi ? No bad Jews No News.
 . 
Parle-t-on de tout ce qu’Israël fait pour l’écologie, pour la santé, parle-t-on de tout ce qu’il apporte comme nouveautés technologiques ? Jamais de la vie !
cleantech1
cleantech2
skytran
Pourquoi ? Israël doit être perçu comme un pays de fanatiques remplis de soldats hargneux et racistes, de religieux archaïques et obscurantistes et de timbrés colonisateurs en plein délire messianique, en nombre bien supérieur à celui des grains de poussière dans le monde entier !
.
 Alors que les manifestations juives pour l’Etat juif expriment la fierté, la joie, la vie et la recherche de la paix, les manifestations de « soutien aux Palestiniens » (régulièrement autorisées par la préfecture de police en France, par exemple) débouchent comme par hasard systématiquement à des soutiens affichés à des organisations terroristes islamistes appelant au massacre des Juifs et à la destruction d’Israël, donc à la haine, à la destruction, au génocide.
.
manifestation-hamas
manifestation-hamas-2
On notera la présence des drapeaux du NPA, et le carton antisémite « CRIF, casse-toi, la France n’est pas à toi » (le CRIF étant l’organisation juive la plus connue des plus ignares, il incarne donc, à leurs yeux, l’institution représentant les Juifs. Le fait d’écrire « La France n’est pas à toi » implique donc de facto l’idée que les Juifs contrôlent la France !). On peut apercevoir au loin aussi un appel au BDS (normalement supposé être interdit légalement). Le BDS exige le boycott de tout ce qui est juif. Il prétend vouloir inciter au boycott total d’Israël (entreprises alimentaires, films, musiques, conférences, personnalités politiques, scientifiques, etc… etc… etc…) mais il appelle aussi à boycotter les feuilles de bricks fabriquées par des Juifs au motif qu’ils peuvent soutenir Israël, ils appellent à boycotter Steven Spielberg aussi, parce qu’il est Juif et qu’il soutient l’Etat d’Israël. Le BDS sait parfaitement que son combat illégal et illégitime conduit inexorablement au boycott des Juifs comme celui lancé par les nazis à leur époque.
Le BDS ne se contente pas d’appeler au boycott de ce qui vient d’Israël, il exerce aussi des pressions inouïes souvent assorties de menaces sur les artistes souhaitant se produire en Israël).
Le plus drôle est que l’une des raisons invoquées par le BDS pour justifier son mouvement, c’est l’ « apartheid israélien » sur les Arabes, un apartheid qui n’existe absolument pas, si le BDS se renseignait un minimum sur la réalité israélienne, il saurait que cet apartheid est une supercherie. D’ailleurs il le sait certainement mais cette supercherie fait partie de toutes les attaques mensongères diffusée dans le cadre de la lutte contre Israël pour délégitimer l’Etat juif afin de mieux pouvoir le détruire.
Mais ce qui est drôle, pour reprendre ce que je disais en haut, c’est qu’il prend vraiment les gens pour des imbéciles : il appelle à un apartheid bien réel contre les Juifs pour lutter contre un apartheid israélien purement imaginaire !
.
blog_hezbollah_hezbollah-flag
drapeau-hezbollah
Hezbollah au Moyen-Orient, bras levé, un signe qui ne trompe personne
Hezbollah au Moyen-Orient, bras levé, un signe qui ne trompe personne

Il ne faut donc pas s’en étonner. Pas plus de ce qu’il se passe ailleurs…

godblesshitler-vi

 . 
De manière générale, s’il y a deux versions d’une même histoire, une tenue par des menteurs invétérés qui ont fait leurs preuves dans le domaine du mensonge outrancier et de la propagande, négationniste, islamiste et terroriste, et l’autre tenue par Israël, qui sera le menteur ? Israël, bien sûr !
 . 
Pourquoi ? Parce que Juif  !
 . 
Et ce, malgré toutes les preuves les plus irréfutables qu’Israël peut fournir (et il en fournit toujours).
 . 
Ma femme dit souvent à ce sujet « Il y a ceux que l’on croit sur parole et ceux que l’on refuse de croire sur preuves »
 . 
Pourquoi une telle différence de traitement ? Quelle est donc cette caractéristique de l’Etat d’Israël qui fait qu’il a toujours tort et qui pousse les médias, les partis et organisations politiques à systématiquement l’accabler ? Qu’est-ce qui pousse les médias, les partis et les organisations politiques à exiger de lui qu’il se justifie à chacune de ses journées écoulés ? N’est-ce pas là un cas manifeste de persécution ? Pourquoi Israël serait-il visé par les persécutions ? Que représente-t-il ?
 . 
Pas le colonialisme puisque la légitimité des Juifs sur cette terre est prouvée historiquement, juridiquement, commercialement et religieusement, ils ne peuvent donc pas être des colonisateurs et que ces organisations et/ou partis politiques font, eux, partie de pays réellement colonisateurs et/ou de civilisations colonisatrices et ne bougent pas le petit doigt contre les véritables colonisations à travers le monde (bien évidemment, leur pays en est l’instigateur !) ! Qu’a-t-il donc de si particulier, ce pays, Israël, pour être celui que l’on ne cesse d’accuser de tout et de n’importe quoi (et surtout de n’importe quoi !) ? Qu’est-ce qui le rend si unique ? Le fait que ce ne soit pas une dictature communiste ? Beaucoup d’autres pays ne le sont pas non plus et ne déclenchent pas cette violence haineuse systématique et quasi épidermique…   Qu’est-ce qui fait que les dés soient systématiquement pipés et les jeux faits contre lui ?
 . 
Si l’on réfléchit et que l’on décortique, que reste-t-il qui fasse sa différence intrinsèque, sa différence fondamentale ?
 . 
… Il est le seul Etat juif dans le monde entier, et en tant que tel, il symbolise les Juifs du monde entier. C’est donc son caractère juif qui fait sa particularité, celle qui rend fous tous ces gens.
 . 
Ou plus précisément le fait qu’il représente, qu’il incarne la libération du peuple juif, le retour de sa souveraineté sur sa terre ancestrale. C’est là-dessus qu’il est attaqué parce que c’est précisément ce qui agace ses détracteurs !
 . 
C’est précisément le cœur du « problème » pour ses détracteurs. Compte tenu de tout cela, on peut affirmer, sans crainte de trop se tromper, qu’ils auraient préféré que ce peuple disparaisse purement et simplement, que c’est le fond de leur pensée qui se traduit quotidiennement en des actions assez parlantes et des soutiens assez éloquents. A défaut de n’avoir pu supprimer le peuple juif en des siècles et des siècles de persécutions en diaspora, ses détracteurs, de droite comme de gauche, d’extrême droite comme d’extrême gauche, en France comme ailleurs, auraient probablement aimé le voir assassiné, détruit, mis en pièce par les pays arabes alentour et les Arabes à l’intérieur, qui lui sont hostiles, mais ça non plus, ça n’a pas marché !
 . 
Parler de siècles et de siècles de persécution (de plus de 2 millénaires exactement) n’est pas une exagération. Les persécutions et ségrégations à l’encontre des Juifs n’ont pas eu lieu chaque année au cours de ces 2 millénaires et plus, bien entendu, mais il n’y a pas une personne juive au monde dont les grands parents n’aient pas connu l’antrisémitisme et ses violences ! Et il en va de même depuis notre 1ère diaspora, celle qui a suivi le destruction du 1er temple. On peut donc dire que cette persécution est permanente mais épargne une génération à chaque fois, même si celle-ci finit forcément par en être témoins après avoir donné naissance à la génération suivante.
.
L’objectif est bien l’anéantissement des Juifs, à n’en pas douter.
.
C’est sans doute ce pourquoi ceux qui le menacent sont traités avec tant d’égards et lui est traité avec tant de haine, en paria, en indésirable, en grand criminel de l’univers, en pestiféré, en coupable désigné, en adoptant à son égard une attitude paternaliste tançant l’éternel enfant qui ne sait pas se tenir et qu’il faut éduquer. C’est sans doute ce pourquoi ils appellent à la création d’un Etat palestinien en Israël (sachant bien ce qu’a donné le retrait israélien de la Bande de Gaza – un fief terroriste-, ne voyant rien à redire à l’idée que l’Etat palestiniens sera vide de tout Juif -alors qu’Israël devra préserver la présence d’Arabes en son sein-, et ayant parfaitement connaissance du fait qu’un Etat en deux parties ne sera pas viable et qu’il faudra si ce n’est joindre les deux parties, au moins les rapprocher, et donc diviser l’Etat d’Israël en deux parties ce qui le rendra très clairement vulnérable aux attaques qui auront alors lieu de toutes parts afin de conquérir le reste d’Israël et le vider à son tour de tout Juif après un massacre « en règle ».
 . 
En résumé, aux yeux de ces organisations et partis politiques en France et ailleurs, le peuple juif n’a pas droit au bonheur et s’il lui arrive de le toucher du bout des doigt, il faut qu’il paie pour cela, et qu’il paie par sa destruction !
.
Les droits de l’homme, les droits des femmes, les droits des LGBT, les droits des peuples indigènes, tout cela est sacrifiable pour satisfaire cette haine du peuple juif.
.
‘Ami Artsi עמי ארצי
.
.

8 thoughts on “No Jews No News

      1. LOL oui ! Mais ils essaient ! L’Europe sait parfaitement que les sommes qu’elle envoie régulièrement à l’Autorité Palestinienne ne servent pas à ce à quoi elles sont censées servir officiellement mais qu’elles sont utilisées par l’AP pour se remplir les poches et financer le terrorisme. Et pourtant l’Europe continue de verser ces sommes importantes à l’AP et réagit mollement lorsqu’on lui dit à quoi sont utilisées ces sommes.

        Aimé par 1 personne

  1. C’est vrai, il y a une gauche noble, et vous… pardon, tu la désignes fort bien. Un petit mot toutefois : lorsque les circonstances l’exigent, on invente « le Juif ». Souviens-toi de Kadhafi qu’on avait décidé d’abattre. Dans un même temps on balançait sur le personnage des informations pornographiques et… on allait lui chercher des origines juives (avec documents cachés dans sa tanière). Il y aurait beaucoup à écrire à ce sujet, à partir de la fin du règne de Kadhafi par exemple.

    http://zakhor-online.com

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Olivier,

      Mais aujourd’hui, en Israël, je suis plutôt favorable à la droite parce que la gauche de Golda Meir et de David Ben Gurion n’existe simplement plus. Ma sympathie va donc à Netanyahou et à Bennet.

      Et puis je ne suis plus de gauche… Et puis je ne suis pas de droite… Je suis moi-même. Je suis ce qu’il me semble juste d’être. Si une personnalité politique réunit des points importants pour moi, c’est vers elle que j’irais, peu importe son étiquette politique. Mais il est des zones desquelles je ne m’approcherai jamais.

      Oui, c’est une bonne idée ton projet sur Kadhafi ! Oui, tu pourrais en parler sur ton blog, ce serait intéressant pour dénoncer l’antisémitisme qui se cachait derrière tout cela !

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s