Un astrophysicien israélien révèle la véritable cause du réchauffement climatique (découverte israélienne)

(cliquez sur la capture, puis cliquez une seconde fois pour agrandir l’image)

rechauffement-climatique

2 thoughts on “Un astrophysicien israélien révèle la véritable cause du réchauffement climatique (découverte israélienne)

  1. Article extrêmement intéressant…..Les mayas avaient prévus en leur temps la fin du monde par réchauffement planétaire qui devait entraîner des volcans en éruptions, des tremblements de terre avec raz de marée, des derives rapides de continents, des tornades un peu partout sur la planète…..Les mayas me semble-il avait prévu la fin du monde pour 2012……A t-on un petit report, ou la Terre durera t-elle toujours selon les scientifiques???

    J'aime

    1. En fait, non. Les Mayas n’ont pas du tout prévu la fin du monde pour 2012 : Des gens, au sein de l’Occident ont fait courir le bruit selon lequel la fin du monde pourrait bien avoir lieu en 2012 parce que le calendrier maya, sur lesquels se basaient les Mayas pour prédire l’avenir, s’arrêtait en 2012. La rumeur s’est répandue sur la toile comme une traînée de poudre… Puis 2012 est arrivé, et rien… Nous avons vu arriver 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 et nous sommes encore là. Régulièrement des gens essaient dire que la fin du monde est pour bientôt. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai lu qu’un météore massif fonçait droit sur nous et que nous allions bientôt tous mourir dans d’atroces souffrances… Cette intox est ressortie tous les ans depuis qu’on n’a plus de cap décisif (passage à l’an 2000) ou d’éléments que l’on pourrait interpréter comme porteur de mauvaises nouvelles (météore massif).

      Je ne dis pas que la fin du monde n’arrivera jamais, ça, je n’en sais rien, je dis simplement qu’il ne faut pas croire aux premiers lanceur d’alerte venu.

      Les bouleversements climatiques ne sont en rien annonciateurs d’apocalypse et ne sont pas le fruit des activités humaines, mais sont des phénomènes cycliques et naturels. Cela fait partie du fonctionnement de la nature. Parce qu’il suffit de regarder l’Histoire du monde pour réaliser que notre planète a toujours connu des ères de réchauffement et de refroidissement, des bouleversements climatiques. Les cycles sont longs, ce qui fait que l’augmentation des températures et la fontes des glaces peuvent surprendre, voire inquiéter, mais ce n’est pas un phénomène nouveau pour notre planète.

      Le Groenland était un pays appelé ainsi par les Vikings. Le nom signifie « le pays vert » (« Groën » même racine que le mot « green » en anglais = vert. « Land » = pays) parce qu’à l’époque où ils l’ont découvert, la nature était verdoyante. Le Groenland est ensuite devenu un pays blanc, entièrement recouvert de glace, et aujourd’hui, avec le réchauffement climatique, la glace fond et découvre des zones vertes de ce pays et dans quelques temps, on en redécouvrira la verdure que les Vikings avaient découverte… C’est un cycle.

      Nous savons aussi que la Terre a connu plusieurs ères glacières, certaines remontant aux cavernes d’autres au Moyen-âge… Le phénomène des bouleversements climatiques n’est donc pas nouveau, et pour tout dire, je soupçonne une succession plus rapide d’une période très froide et d’une période très chaude d’être venu à bout des dinosaures.

      Le fait que le Groënland ait pu être vert un jour prouve que la Terre a connu une période plus chaude, beaucoup plus chaude que ce qu’elle a connu au 20è siècle, par exemple, or, à l’époque, il ne saurait être question de l’activité industrielle.

      Les productions de dioxyde de carbone sont des éléments qui sont produits dans la nature elle-même (feu, magma, etc… sont émetteurs de gaz carbonique). Et le dioxyde de carbone (CO²), la nature en émet et elle en absorbe naturellement.

      « L’atmosphère contient environ 750 GtC (GtC veut dire Gigatonne de carbone, c’est à dire milliard de tonnes de carbone (contenu dans le CO²))
      La surface des océans contient environ 1 000 GtC
      La végétation sur Terre, les sols et les déchets contiennent environ 2 200 GtC
      En dessous de la surface, les océans renferment 38 000 GtC
      C’est à dire près de 42 000 (GtC) milliards de tonnes de Carbone.

      Les échanges entre les différentes sources, cette fois ci en GtC par an :

      La surface des océans et l’atmosphère échangent, chaque année, 90 GtC.
      La végétation sur Terre et l’atmosphère échangent, chaque année, 60 GtC.
      Les animaux marins (les planctons) et la surface de l’océan échangent, chaque année, 50 GtC
      La surface des océans et les eaux en profondeur échangent, chaque année, 100 GtC………..
      C’est à dire un échange permanent de quelques 300 (GtC) milliards de tonnes de carbone par an.

      Et l’activité humaine dans tout cela ? me demanderez vous. Eh bien …
      L’être humain injecterait, lui, chaque année, environ 3 GtC dans l’atmosphère sur les 5 à 7 GtC produits annuellement par combustion d’énergie fossile (pétrole, fiouls, gaz etc..). A noter que, d’après un article de Prairie et Duarte (Biogeosciences, 2007), la respiration de l’humanité toute entière relâcherait quelques 0,3 GtC/an dans l’atmosphère ! Les animaux domestiques :0,75 GtC/an et les déchets humains et animaux : 0,5 GtC/an, ce qui n’est pas totalement négligeable.

      Soient quelques 3 GtC par an, avec une croissance de l’ordre de 0,3 pourcent par an, c’est à dire 0,009 GtC supplémentaire par an. »
      (source : http://www.pensee-unique.eu/theses.html)

      Mais même si les 7 milliards d’humains sur Terre se mettaient à fumer des cigarettes au même moment, la production de CO² serait bien inférieure aux productions émises dans la nature.

      La nature a besoin du dioxyde de carbone (CO²) pour exister. Les plantes absorbent le CO² et recrachent de l’oxygène… Le problème est que l’être humain déboise et fait, donc, reculer la nature et donc, la production de dioxyde de carbone est bien supérieure à la production d’oxygène… Mais il n’est pas du tout dit, avéré ou attesté que cette pollution qui résulte de la surproduction de dioxyde de carbone participe d’une façon ou d’une autre au réchauffement climatique dont nous sommes à présent les témoins.

      Ce qui est sûr, c’est que cette pollution est mauvaise pour la santé parce qu’elle n’est plus remplacée par de l’oxygène, ou à bien plus petite échelle.

      Cette pollution peut donc provoquer des maladies respiratoires, des allergies chroniques, des cancers et autres complications au niveau de la santé, mais je doute sincèrement qu’elle puisse être à l’origine du réchauffement climatique… C’est donner trop d’importance à l’être humain. Celui-ci ne saurait être au-dessus de la nature, même s’il aimerait le croire. Il fait partie de la nature, et celle-ci s’adapte et se modifie en fonction du contexte.

      Enfin, je dirais que nous savons, nous avons découvert récemment, qu’il y a une corrélation entre la disparition des tâches solaires et le réchauffement climatique, or l’activité humaine ne saurait retirer les tâches solaires… Même avec tous les satellites que nous envoyons dans l’espace.

      Voilà le fond de ma pensée sur le lien présumé entre l’activité humaine et le réchauffement climatique… D’ailleurs l’article scientifique que nous commentons semble confirmer ma théorie sur le sujet.

      Si l’on survit assez longtemps, nous serons aussi témoins dans un futur, je l’espère assez éloigné, d’une nouvelle ère glacière… C’est un peu comme une respiration mais beaucoup plus lente que la respiration de tout ce que nous connaissons de vivant sur Terre.

      Cela ne veut pas dire non plus que nous pouvons continuer de polluer, pour notre santé et la santé des animaux, nous nous devons de lutter contre la pollution, mais lier le réchauffement climatique à l’activité industrielle humaine est un raccourci fait par les médias de masse que je ne prendrai pas.

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s