Renaud : « Il n’y a qu’Israël qui m’intéresse en ce moment »

Article de Déborah Partouche publié dans LeMondeJuif.info le 12 février 2017

renaud-juifs-f2

Le chanteur Renaud a déclaré samedi cultiver un véritable intérêt pour la culture juive.

« Il n’y a qu’Israël qui m’intéresse en ce moment, parce que je n’y suis encore jamais allé. Je vais m’y rendre en octobre pour donner un concert à Tel-Aviv. Je prendrai le temps de visiter Jérusalem, ne pas le faire serait une hérésie », a annoncé l’artiste français dans un long entretien à Paris Match.

« Je ne suis pas religieux mais j’ai plein de copains juifs qui m’ont parlé d’Israël, de l’histoire du judaïsme et c’est pour ça que je porte une étoile de David autour du cou. J’ai découvert trop tard la religion et la culture juives, mais elles me fascinent. Je trouve ça gai, plein de bon sens, moi qui étais pro-palestoche à mort », a-t-il expliqué.

Interrogé sur l’éventualité de partir y vivre, Renaud a lancé un « je pourrais, ouais », tout en riant.

En avril dernier, l’artiste avait affirmé espérer se « réconcilier » avec la communauté juive malgré son soutien à la « cause » palestinienne.

Dans son dernier album, « Toujours debout », Renaud a consacré une chanson à l’attentat antisémite de l’Hyper Cacher.

« La chanson Hyper Cacher rend hommage aux victimes juives, je l’ai interprétée au bord des larmes. J’espère me réconcilier avec une communauté qui m’a un peu maltraité pour mon engagement propalestinien », avait-il déclaré dans un long entretien accordé à L’Express.

« Pourtant, je ne soutiens pas le Hamas ni les terroristes palestiniens. Je soutiens les enfants qui – jettent des cailloux sur des casques lourds -, comme disait Francis Cabrel [dans Tout le monde y pense]. Je déteste la mort, je déteste la mort violente, et je maudis les assassins », avait-t-il expliqué.

______________________________________

Le début d’une prise de conscience… Mieux vaut tard que jamais. C’est une excellente nouvelle, j’admire le fait que Renaud ne soit pas qu’une image, comme beaucoup de gens peuvent l’être.

J’ai vu les commentaires assassins qu’il se prend dans la gueule sur Youtube.

Le fait qu’il ait « embrassé un flic » et qu’il souhaite que les victimes de l’attentat dans Hyper Cacher « reposent à Jérusalem sur la terre de leurs pères, au soleil d’Israël » lui ont valu une volée de bois vert. Les gens sur Youtube sont d’une violence et d’une cruauté inouïe contre lui…

Moi, je suis devenu un ardant défenseur de Renaud depuis qu’il a dévoilé son courage, sa sincérité et son honnêteté. Il s’est trompé, ou a été trompé, par des discours, des a priori, des préjugés et a osé reconnaître ses erreurs au lieu de choisir le confort et la facilité en entretenant l’image du chanteur « pro-palestoche », comme il dit, et anti-flic.

Cela se confirme par son souhait de donner un concert en Israël (ce qui va faire hurler dans les chaumières (et surtout celles du BDS !) et de visiter le pays.

Il reconnaît ses erreurs au lieu de se conformer à l’image que les gens se sont faite de lui.

Sûr, ce n’est que le début d’une prise de conscience qui aura l’effet d’une véritable révolution intérieure dans le cœur et dans l’esprit de Renaud, et quand il découvrira que les enfants qui lancent « des cailloux sur des casques lourds », ce sont des grands gaillards de 19 ans, que les cailloux, ce sont bien souvent de véritables pierres, que ce sont nos ‘hayalim  (nos soldats) qui sont visés par ces pierres, pas leurs casques et que ces pierres que lancent ces lapidateurs (car il s’agit bien de lapidation), ils les lancent dans le but de saigner, de tuer, et que ces pierres sont lancées, oui, sur les ‘hayalim qui veulent protéger la vie des civils, de femmes, de hommes, ou encore d’enfants, qui ne lancent, eux, aucune pierre sur qui que ce soit, qui veulent juste vivre, mais aussi sur les civils eux-mêmes, à pied ou en voiture, quand il découvrira que les « colons » n’en sont, en réalité, pas, quand il découvrira que les pierres, comme les couteaux, comme les bombes, comme les roquettes cherchent à tuer, et à tuer des Juifs, pas parce qu’ils sont, comme il pouvait se l’imaginer, « des colonisateurs », mais simplement parce qu’ils sont Juifs, bref, quand il découvrira toute l’imposture faite sur le dos d’Israël, la prise de conscience pourrait bien l’inspirer pour une ou deux chansons sur le sujet !

Pour rendre hommage à son intégrité, je diffuse ici les chansons de Hyper Cacher :

HYPER CACHER

C’était un p’tit endroit pépère
Tout près du métro St Mandé
Qui vendait des produits casher
Pour les habitants du quartier
Un individu cagoulé
Suintant la haine de tous les pores
Armé comme un fourgon blindé
Est venu pour semer la mort
Soudain au magasin casher
Ce fut l’enfer, ce fut l’enfer

Il a tiré à tour de bras
Avec de la haine plein les yeux
Sur tout ce qui portait kipah
Sur les enfants, sur les p’tits vieux
Certains pleuraient les bras en l’air
D’autres se cachaient où ils pouvaient
Le sang glacé c’était la guerre
Près du métro St Mandé
Et dans le magasin casher

C’était l’enfer, c’était l’enfer

Mais quelle est cette époque immonde ?
Nous avons perdu l’essentiel
Avec de la peur plein le monde
Avec de la haine plein le ciel

Qu’ils reposent à Jérusalem
Sur la terre de leurs pères
Au soleil d’Israël
Je veux leur dédier ce poème
Leur dire qu’ils nous sont chers
Qu’on n’oubliera jamais
Leur dire qu’ils nous sont chers
Qu’on n’oubliera jamais

‘Ami Artsi  עמי ארצי

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s