Peacemakers (Ryan Bellerose)


(Article de Ryan Bellerose, publié le 10 novembre 2014 sur IsraelyCool et traduit en français pour la première fois par ‘Ami Artsi pour Israëlia)

Peacemakers

Parfois, bien que je sois quelqu’un de patient, je m’énerve. Il y a des choses qui me donnent des boutons.

Récemment, je me suis disputé avec quelqu’un qui a dit « Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais tué tous les Indiens avec les buffles, et même aujourd’hui, j’irais simplement tuer chaque Indien et le problème serait résolu ».

Ça pourra vous surprendre d’apprendre que ce propos n’est pas ce qui m’a mis en colère, je peux presque respecter quelqu’un qui est au moins honnête sur son sectarisme et sa haine. Non, ce qui m’a mis en colère, c’est d’autres têtes à claques qui, dans la discussion, ont eu le culot de me dire « Tu dois pardonner à ce mec et faire la paix avec lui ». Maintenant, ma réponse au premier mec n’a pas été « Bien, alors moi, je veux tuer tous les Blancs. » Ma réponse a été, en réalité, plutôt mesurée. Je lui ai dit « Votre attitude aurait peut-être prévalu à la fin du siècle dernier. Heureusement, la plupart des gens est composée d’êtres humains rationnels. Vous, Monsieur, vous êtes une tête à claques génocidaire. »

Chaque forum a un « peacemaker » et ce peacemaker a dit « Okay Ryan, il y a deux parties dans cette dispute. Vous n’avez pas besoin de vous insulter. Vous devez pardonner à ******* et faire la paix avec lui. »

 Je ne suis pas toujours un bon chrétien, si quelqu’un me gifle, je suis plutôt du genre à lui envoyer mon poing dans les boyaux plutôt que de tendre l’autre joue. J’ai, cependant, un grand sens de fair play et de justice et ce qui m’a posé problème avait deux aspects. Premièrement, ma suggestion selon laquelle quelqu’un qui prône le génocide de mon peuple est une tête à claque était à mille lieux de quelqu’un qui prône le génocide de mon peuple. Et deuxièmement, comment diable pourrais-je faire la paix avec quelqu’un qui déclare ouvertement qu’il souhaite que je sois mort et que si ça ne tenait qu’à lui, je le serais ?

La situation des Indiens au Canada est intéressante. D’un côté, nous ne sommes plus ouvertement attaqués, mais nous sommes à mille lieux d’être des citoyens égaux. Nos droits et nos libertés sont meilleures maintenant qu’il y a 40 ans, mais nous avons encore une longue route avec un gouvernement qui montre plus d’empathie pour les peuples indigènes à l’étranger que pour celui qui est sur place. Mais ce qui m’a frappé, ce matin, alors que je relisais le sujet, c’est que cette situation a un effrayant parallèle.

Les gens semblent n’avoir aucun problème à dire aux Israéliens de « pardonner et faire la paix » avec des gens qui non seulement n’ont jamais montré qu’ils voulaient la paix, mais qui, en plus, ont prôné le génocide de chaque Juif. Des gens qui célèbrent les attaquent terroristes. Des gens qui paient les terroristes proportionnellement au nombre de Juifs que leur terrorisme a tué. Le refrain de groupes comme JVP et J-Street est très similaire, « Si seulement les Israéliens donnaient juste un peu plus, il y aurait la paix » ou, mon préféré, « S’ils arrêtaient simplement de construire des implantations, il y aurait la paix ». Chacun de ces deux propos est une idiotie abjecte, car il n’y aura jamais la paix aussi longtemps qu’une des deux parties  refuse ne serait-ce qu’accepter l’existence de l’autre. Il y avait un dessin à propos de Kerry disant à Israël  de « rencontrer le ‘Hamas à mi-chemin » alors que l’objectif du ‘Hamas est de « tuer tous les Juifs ». J’ai compris, les gens sont fatigués de la guerre, ils veulent croire que la paix est possible, et que tout le monde veut la paix, mais je ne pense pas que les deux parties veulent la paix. Si les pro-palestiniens voulaient la paix, ils  accepteraient l’existence de l’Etat d’Israël. Avez-vous vu la moindre preuve qu’ils veuillent le faire ?

Si un homme marche vers vous avec un flingue, tire sur vos enfants et dit « Je te hais, je veux vous tuer toi et toute ta famille » et que 5 minutes après, il range son arme et dit « Okay, je te hais et je veux encore te tuer, mais faisons la paix parce que je veux la paix et que je n’ai plus de munitions », envisageriez-vous de la faire avec lui ? Si, chaque jour, je viens vers vous en vous disant « Je vous hais », puis je vous frappe à l’estomac, et un jour je dis « Je vous hais encore mais je veux faire la paix parce que ma main est endolorie », feriez-vous la paix en sachant qu’il n’y qu’une question de temps avant que sa main aille mieux ?

Il n’y a qu’une seule manière de faire une paix véritable et définitive, et c’est pour Israël de faire ce qu’il fait et qu’il a toujours fait. Il faut prendre la décision difficile. Il faut prendre les choses en main et entrer, créer une zone démilitarisée. Il faut créer des incitations économiques pour construire une économie réelle qui n’est pas figée par le ‘Hamas et le Fata’h et leurs pattes malpropres avides. Il faut prendre le contrôle du système éducatif, enlever la haine vomissant les déchets dont ces enfants sont nourris à l’école. Ce serait terriblement impopulaire au sein de l’U.E, mais je pense c’est la seule et unique manière d’aller de l’avant.

__________________________________

Peacemakers

By Ryan Bellerose – November 10, 2014

I get angry sometimes, although I am a patient man. There are things that push my buttons.

Recently, I was in an argument with someone who said “If it were up to me, I would have just killed all the Indians along with the buffalo and even now I would just go kill every single Indian and the problem would be solved.”

It may surprise you to hear that that statement is not what made me angry, I can almost respect someone who is at least honest about their bigotry and hatred. No, what made me angry was some other asshat on the thread had the absolute nerve to say to me “You need to forgive that guy and make peace with him.” Now my response to the first guy was not “Well I want to kill all white people.” In fact, I felt my response was rather measured. I said to him “Your attitude was rather prevalent at the turn of the century. Thankfully though, most people are rational human beings. You, sir, are a genocidal asshat.”

Now every forum has a “peacemaker” and that peacemaker was saying “Ok Ryan, there are two sides to this argument. There is no need for name calling. You have to forgive ***** and make peace.”

Now I am not always a very good Christian. I am more likely to punch someone in the guts if they slap my cheek than I am to turn the other one. However, I also have a keen sense of fair play and justice, and what bothered me was twofold. Firstly, my suggestion that someone advocating the genocide of my people was an asshat, was nowhere near equivalent to someone advocating the genocide of my people, and secondly, how the hell am I supposed to make peace with someone who just said openly that they wish I was dead and if it were up to them I would be?

The situation of an Indian in Canada is interesting. On one hand, we are no longer being openly attacked, but we are nowhere near being equal citizens. Our rights and freedoms are better now than they were 40 years ago, but we still have a long way to go with a government that shows more empathy to foreign indigenous people than to its own. But what struck me this morning as I reread the thread , was that this situation has an scary parallel.

People seem to have no issue telling Israelis to “forgive and make peace” with people who not only haven’t ever shown they want peace, but who openly advocate for the genocide of every single Jew. People who celebrate terrorist attacks. People who pay terrorists according to how many Jews their terrorism killed. The refrain from groups like JVP and J Street is very similar, “If only the Israelis would give just a little bit more, there would be peace” or my favorite “If they would just stop building settlements, there would be peace.” Both of those statements are abject idiocy, for there can be no peace as long as one side refuses to even accept the others existence. There was a cartoon about Kerry telling Israel to “meet Hamas halfway” when Hamas’s goal is to “kill all the Jews”. I get it, people are tired of war, they want to believe that peace is possible, and that everyone wants peace, but I don’t think that there are two sides who want peace. For the pro palestinians to want peace, they have to accept the existence of the state of Israel. Have you seen any evidence that they are willing to do this?

If a man walked up to you with a gun, shoots one of your kids and says “I hate you, I want to shoot you and your entire family,” then 5 minutes later he puts the gun away says “Ok I hate you and still want to kill you, but lets make peace because I want peace and I’m out of bullets,” would you even entertain the thought? If I walked up to you every day and said “I hate you”, then punched you in the stomach, then one day said “I still hate you but I want to make peace because my hand is sore,” would you make peace knowing that its just a matter of time before my hand gets better?

There is only one way to a real, lasting peace, and that’s for Israel to do what it has always done. They need to make the hard choice. They need to bite the bullet and go in, create a demilitarized zone. They need to use economic incentives to build an actual economy that isn’t stagnated by Hamas and Fatah and their greedy grubby paws. They need to take control of the education system, to remove the hatred spewing garbage those kids are being fed in school. It would be vastly unpopular in the EU, but I think its the only way forward.

 

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s