La paix et la question des territoires (‘Ami Artsi עמי ארצי)


Article de ‘Ami Artsi pour Israëlia, le 10 février 2017

Le terrorisme palestinien a précédé la création même de l’Etat d’Israël. Lier celui-ci à un comportement de l’Etat d’Israël est au mieux une méconnaissance alarmante de la réalité de terrain, et au pire une imposture intellectuelle et  une perversité morale.

palestinians-always-regets-peace-with-israel-standwithus-1

Ce qui motive le terrorisme, c’est la haine… Pas la haine des Israéliens, puisque l’Etat d’Israël n’était pas encore créé, mais bien la haine des Israélites, en d’autres termes des Juifs.

En 1929, par exemple, les Arabes dits « palestiniens » ont massacré des Juifs à ‘Hevron, en 1936, ils en ont massacré à Yaffo (Jaffa), les exemples sont multiples. Et si les Arabes dits « palestiniens » sont contre Israël, ce n’est pas pour les motifs qu’aime s’imaginer l’Europe (les territoires, le blocus, les checkpoints, le fait qu’un Juif a eu « le malheur » de vouloir mettre le pied sur le lieu le plus sacré du judaïsme pour y prier, qu’un Juif aurait peut-être un jour éternué sur le costume de Ma’hmoud Abbas, etc) c’est uniquement et précisément parce que c’est un Etat… juif !

Leur haine est une haine viscérale et profondément raciste, elle émane de l’antisémitisme « têté au sein de la mère » dont parlent Georges Bensoussan et que confirme Bou’alem Sansal, très bien placé pour le savoir, vivant en Algérie, un pays volé aux Amazighs Kabyles (peuple berbère) par les colonisateurs arabo-musulmans.

L’Union Européenne condamne les constructions juive au-delà de la ligne imaginaire qui ne correspond pas à des frontières mais à une ligne de cesser le feu (ironie du sort, puisque le feu n’a, au fond, jamais cessé ! Il a juste changé de forme… Il s’est paré de couleurs politiques pour rendre cette tentative de génocide contre les Juifs plus acceptable aux yeux des Occidentaux), et même Donald Trump commence, du bout des lèvres dans un premier temps, à désapprouver ces constructions. Il a déclaré aujourd’hui « Il y a peu de territoires et il en reste moins à chaque fois qu’Israël installe des implantations. Je ne pense pas que ce soit bon pour la paix mais nous vérifions actuellement toutes les possibilités »

Monsieur Trump devrait apprendre l’Histoire des Juifs, d’Israël, celle des Arabes en général et des Arabes dits « palestiniens » en particulier et surtout bien comprendre que nous sommes un peuple souverain sur NOTRE terre, dans NOTRE pays historique et n’en déplaise à tous nos ennemis, nous n’avons de compte à rendre ni d’autorisation à demander à personne pour construire où bon nous semble.

La guerre a commencé avant cette question des territoires, la paix arrivera après cette question des territoires.

Les Juifs veulent la paix et ne demandent rien d’autre, les Arabes demandent beaucoup de choses sauf la paix. Nous n’aurons la paix que lorsque les deux parties voudront cette paix, et rien d’autre. Les Arabes devront donc s’habituer à vouloir la paix et à ne réclamer rien d’autre, comme les Juifs le font depuis leur retour en nombre à la fin du 19è siècle.

La paix et rien d’autre.

‘Ami Artsi עמי ארצי

3 thoughts on “La paix et la question des territoires (‘Ami Artsi עמי ארצי)

  1. La récente déclaration de Donald ne m’inquiète pas trop. La diplomatie est une chose, les actes une autre.
    Je crois qu’il ne faut pas trop nous presser d’attendre le déménagement de l’ambassade à Jérusalem, mais en revanche la nomination de réels sionistes n’est pas le fait du hasard et ne tardera pas à montrer ses heureux effets.

    J'aime

    1. Nous verrons… Je rappelle que Trump avait dit que déplacer l’ambassade allait être la première chose qu’il ferait et qu’il était décidé à le faire. Aujourd’hui, il est moins sûr qu’il ne l’était avant les élections, là où il disait « Je vais le faire, c’est décidé », il dit aujourd’hui « C’est une question difficile, nous en discutons » et on attend encore, il a attaqué les droits des femmes, ceux des Indiens, et il a énervé le Mexique avec son idée de mur au lieu de développer une coopération économique et gouvernementale afin de freiner l’immigration clandestine venant de ce pays. Je n’ai pas une confiance aveugle à Trump, c’est le moins que l’on puisse dire. Je peux me tromper mais mon avis est qu’il ne transferera pas l’ambassade… Ou alors il déplacera seulement un des services de l’ambassade… Enfin, nous verrons… Mais n’en attendons pas trop…

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s