Véritable tube israélien en solidarité avec le Kurdistan qui fait le buzz sur le web

kurdistan2

Ce clip fait le buzz sur la toile. Il s’agit d’une chanson kurde interprétée par Hadassa Yeshurun, une Juive israélienne, dont le père était Kurde. Elle exprime le soutien et la solidarité d’Israël avec le peuple kurde, peuple autochtone privé de son pays, volé et partagé entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran.

kurdistan

Le titre de la chanson : Peshmargayna

« Les forces de défense Peshmergas sont la plus grande organisation à se battre contre Daesh et méritent plus de soutien » , a déclaré la chanteuse kurde et juive d’Israël.

« Nous sommes tous Peshmergas. Nous sommes prêts à sacrifier notre vie pour notre patrie » , chante Hadassa Yeshurun pour les Peshmergas tout en maintenant les drapeaux du Kurdistan et d’Israël.

La chanson est de style kurde folklorique, à l’origine chantée par Tahseen Taha. Taha est un artiste kurde bien connu dont les chansons restent populaires, même après sa mort en 1995.

D’autres chanteurs kurdes ont récemment créé des versions différentes de la chanson.

Dans une interview en ligne avec Kurdistan24, Yeshurun a déclaré que les Peshmergas ont défendu leur patrie tout en luttant contre le mal, se référant à l’État Islamique (E.I).
Le clip musical est devenu viral après que la chanteuse a publié la vidéo sur son compte YouTube et les comptes de médias sociaux.

Plusieurs personnes kurdes ont exprimé leur solidarité avec la chanteuse israélo-kurde, après le partage de sa vidéo sur leurs comptes de médias sociaux.

« Je suis une chanteuse née en Israël » a-t-elle dit sur Kurdistan24. «Mon père était Kurde de la région du Kurdistan irakien. »

« En 1950, mon père a déménagé à la ville kurde Ochnavieh (connu sous le nom de Shino) au Kurdistan iranien. Il s’y est marié et a émigré en Israël avec ma mère » , a-t’elle poursuivi.

Elle chante dans les langues araméenne et kurde et effectue de nombreuses chansons kurdes lors d’événements en Israël et en diaspora.

Elle a révélé qu’elle a un enseignant kurde en Europe qui l’aide à chanter des chansons kurdes en ligne.

« Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de visiter la région du Kurdistan en raison de problèmes de sécurité, mais je voudrais bien le faire si le gouvernement ou une organisation m’invite », a déclaré la chanteuse.

« C’est mon rêve de voir le lieu de naissance de mon père », dit-elle en parlant de sont père Rabbi Yeshurun qui est décédé il y a quatre mois.

Elle a déclaré qu’elle avait l’intention de chanter plus de chansons kurdes et de créer des clips vidéo où des groupes kurdes dansent dans des robes traditionnelles.

Dans les années 1940 et au début des années 1950, plusieurs Juifs kurdes ont immigré d’Irak vers Israël.

Aujourd’hui, selon des statistiques non officielles, environ 200 000 Kurdes vivent en Israël.

De plus, de hauts responsables israéliens ont exprimé leur soutien aux Peshmergas pour la création d’un Etat kurde au Moyen-Orient.

En mars 2016, l’ancien ministre de la Défense d’Israël Moshe Ya’alon a appelé la communauté internationale à soutenir les Kurdes dans la lutte contre l’E.I.

Plus tôt en 2016, la ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked avait déclaré : «Nous [l’Etat d’Israël] devons ouvertement demander la création d’un Etat kurde qui sera amical envers Israël ».

« En ce qui concerne les Kurdes, ils forment une nation qui sait se défendre et se montrer guerrière en cas de besoin, qui est politiquement modérée, et ils ont prouvé qu’ils peuvent être politiquement engagés et digne de devenir un Etat », avait déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en Juin 2014.

En outre, Shimon Peres, l’ancien président et Premier ministre d’Israël, avait conseillé aux Etats-Unis de soutenir les Kurdes et la création d’un Etat kurde.

« Les Kurdes ont, de fait, créé leur propre Etat, qui est démocratique. L’un des signes d’une démocratie est l’octroi de l’égalité des femmes » , avait déclaré l’ancien président Perez en 2014.

Dans une interview avec Kurdistan24, l’ambassadeur d’ Israël aux Etats-Unis Ron Dermer a salué les forces kurdes dans la bataille contre l’E.I.

«Il y a un autre peuple au Moyen-Orient qui aime vraiment la liberté, et qui se bat pour leur liberté. C’est le peuple kurde», a déclaré Dermer.

« Nous avons des liens étroits avec eux, à la fois entre les Kurdes et les Juifs, et entre Israël et le Kurdistan. Nous leur souhaitons bonne chance » , a-t-il conclu.

kurdistan2

(source : Alya Express, article édité par ‘Ami Artsi pour Israélia)

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s