“Notre combat n’a rien à voir avec celui de la cause palestinienne” (Ryan Bellerose)

“Notre combat n’a rien à voir avec celui de la cause palestinienne”

Article de Ryan Bellerose, publié le 28 janvier 2013 sur Israël Cool

Sans titre 4

AMRINDIENS-1

La cause palestinienne ne cesse de faire parler d’elle. Les différentes techniques de soutien ont par maintes fois fait leurs preuves mais sont en grande majorité fallacieuses.

Ryan Bellerose, Métis de la communauté Autochtone d’Alberta, au Canada, a décidé de rétablir la vérité sur ce mensonge véhiculé. Il réfute la thèse qui tente de comparer la situation de sa communauté de Métis, Amérindiens, avec celle des Palestiniens.

Les personnes qui tentent de faire un rapprochement entre nos deux situations sont dans le leurre et exploitent honteusement l’Histoire à des fins de propagande.

Dans un article publié par The Metropolitain, un important journal canadien, Ryan Bellerose dénonce l’utilisation de l’Histoire de son peuple pour le soutien de la cause palestinienne.

En voici un extrait:

« Mon peuple, les Métis, descendants des Amérindiens, sont arrivés au Canada après la Révolution américaine, à la demande du gouvernement qui désirait empêcher l’installation des Américains dans l’Ouest canadien. Nous avons acheté des terres et suivi les règles édictées par les Blancs. Mais, nous avons finalement été expulsés, nos maisons ont été données aux pionniers blancs. Personne ne voulait de nous. Nous avons été contraints de vivre dans la clandestinité, sur des ères d’autoroutes, dans des forêts etc…

Nous n’avions aucuns droits. Nos gens erraient sans espoir et sans domicile. Mais dans les années 1900, nos dirigeants ont réussi à obtenir des terres, pas celle que nous voulions mais les terrains qui nous permettaient néanmoins de construire un avenir meilleur.

Nous avons construit des maisons et formé un gouvernement qui serait en charge d’améliorer la vie de notre peuple. Nous avons encore de nombreux problèmes à résoudre, bien sûr, mais notre peuple est devenu instruit et indépendant.

C’est ce passé qui nous fait nous sentir proches des Juifs.

Analogie entre Juifs et Amérindiens

Les Juifs ont également souffert d’un génocide et ont été expulsés de leur patrie. Ils ont également été rejetés par tous et forcés d’errer. Comme nous, ils se sont rebellés contre l’injustice impériale et, en dépit de leurs griefs, se sont efforcés à obtenir la paix à chaque fois que c’était possible.

Comme nous, ils ont reçu une minuscule bande de terre sur laquelle ils ont pu se reposer après des siècles de souffrance et de persécution, une terre que personne d’autre n’avait jamais considéré comme sienne jusque-là.

Comme nous, ils ont investi dans ce pays en dépit de leurs doutes et ont réussi à forger une nation à partir d’un peuple fracturé et blessé.

Et comme nous, ils montrent systématiquement leur volonté de faire des compromis pour le bien de leur peuple.

J’espère que le peuple des Métis continuera de marcher la même route que le peuple juif. Grâce à leurs efforts, les Juifs ont réussi à préserver leur identité en dépit des terribles persécutions et ont fait revivre leur culture et leur langue, lorsqu’ils étaient de retour dans leur patrie.

Ils ont toujours gardé la notion de qui ils étaient, et n’ont jamais oublié l’importance de regarder vers le futur et non vers le passé.

Compte tenu de leur Histoire, il aurait été naturel pour eux de devenir un pays fermé et conservateur. Mais à la place, ils travaillent dur pour être productifs et ont des relations diplomatiques et commerciales, même avec les pays qui leur ont causé de terribles souffrances.

Je veux que nous réussissions, comme eux, à faire de l’éducation et de la préservation de notre culture antique une priorité. Je veux que nous continuions à œuvrer pour la paix et la productivité.

La cause palestinienne exploite notre histoire

Beaucoup prétendent que nous les autochtones ont de nombreux points communs avec les Palestiniens, que leur lutte est notre lutte. Au-delà des similitudes superficielles, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Au-delà de la facile transposition de notre cause, la comparaison avec les Palestiniens en plus d’être illogique, s’approprie notre souffrance.

Associer le combat actuel des autochtones à la guerre de propagande palestinienne est une illusion. Bien que les Palestiniens aient des liens indéniables à cette terre, la grande majorité de la population palestinienne a immigré en Palestine durant les dernières décennies seulement.

Depuis 65 ans, les Palestiniens ont convaincu le monde entier que leur situation est pire que celle de nombreuse autres nations sans État, malgré toutes les preuves du contraire. Les Palestiniens affirment avoir été colonisés, mais ce sont leurs propres dirigeants qui ont refusé de négocier et qui ont perdu la terre qu’ils désiraient en menant une guerre inutile contre Israël. Ils prétendent subir un génocide, mais ils n’ont jamais souffert d’une telle chose. Leur population a explosé, passant de quelques centaines de milliers en 1948 à plus de 4 millions aujourd’hui. Ils prétendent être privés de tout, mais leurs élites vivent dans le luxe tandis que la population vit dans dans la pauvreté la plus totale.

De plus, les dirigeants palestiniens n’ont jamais été intéressés par une solution pacifique pour leur peuple. Ils ont eu plusieurs occasions d’avoir leur propre Etat mais ont refusé à chaque fois. Ils ont fait le choix de la guerre plutôt que la paix jugeant les offres insuffisantes.

Ils ont constamment recours au terrorisme pour attirer l’attention sur leur cause et leurs dirigeants ont célébré la mort de centaine civils en nommant des parcs et des écoles d’après le nom de ces meurtriers. Ils n’hésitent pas à emprisonner ou à tuer tous ceux qui daignent parler de compromis ou d’entente avec l’ « Etat ennemi ».

Consternation et contestation

Les Palestiniens ne sont pas comme nous. Leur combat n’est pas notre combat. Nous, autochtones, croyons au changement pacifique, et nous refusons d’être affilié à quiconque se livre à la violence visant des civils.

Je ne peux pas rester silencieux et permettre aux Palestiniens de gagner en crédibilité à notre charge en s’affirmant des points communs avec nous.

Je ne peux pas rester là alors qu’ils banalisent notre situation en l’attachant à la leur, qui est en grande partie auto-infligée.

Notre population de plus de 65 millions de personnes a été violemment réduite à seulement 10 millions d’âmes, un massacre sans précédent dans l’Histoire humaine.

Comparer ceci avec l’Histoire des Palestiniens est profondément insultant pour moi et mon peuple.

Les Palestiniens ont perdu la terre qu’ils prétendaient être la leur, mais ils ont, à plusieurs reprises, eu la possibilité de construire un Etat sur cette même terre et de travailler en partenariat avec les Juifs. Mais ils ont persisté dans leur refus de la paix et ont choisi en toute conscience la guerre.

Nous n’avons jamais eu cette chance.

Nous n’avons jamais fait ce choix. »

 

Et vous, vous en pensez quoi ? (commentaire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s